Choisir.com - Comparez, économisez.

Tarifs novembre 2022

Comparez les prix des fournisseurs d’énergie

Électricité : votre consommation
kVA
Gaz naturel : votre consommation
kWh / an
Votre foyer
Quelle énergie utilisez-vous pour quel usage ?
Informations de contact pour recevoir les meilleures offres (facultatif)

Nous utiliserons votre email pour vous envoyer un récapitulatif des meilleures offres pour votre logement, et votre numéro de téléphone uniquement pour le suivi de votre recherche. En vous inscrivant, vous acceptez que vos données personnelles soient transmises à Marketshot, éditeur de ce site, afin d'être contacté dans le cadre de votre demande.

Vous préférez qu’un conseiller vous aide à comparer les tarifs ?

Les données personnelles collectées sont transmises à Marketshot, éditeur de ce site. Marketshot est susceptible de vous recontacter dans le cadre de votre demande. Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, d'opposition, de suppression et de portabilité des informations vous concernant. Vous pouvez exercer ce droit sur simple demande écrite à l'adresse email : dpo@choisir.com. Pour plus d’informations consultez notre charte pour la protection des données personnelles.

Les factures d’énergie font partie des dépenses qu’il n’est pas possible de supprimer. En effet, impossible de renoncer au chauffage, à l’éclairage, à l’électroménager, etc. Toutefois, en choisissant bien leur fournisseur, les consommateurs peuvent faire des économies sur les factures d’énergie. Mais, comment savoir quelle est l’offre d’électricité et de gaz la moins chère ? Avec un comparateur ! Pour comparer gaz et électricité, on peut utiliser un comparateur d’énergie. Cet outil permet au consommateur de choisir la meilleure offre de gaz et d’électricité pour son logement. Pour cela, il se base sur une estimation de consommation du ménage. Ensuite, il propose une simulation de facture en reprenant les tarifs de chaque fournisseur. On peut ainsi choisir le meilleur fournisseur d’énergie pour soi. Comment fonctionne le comparateur ? Comment et quand l’utiliser ? Explications par Choisir.com.

Marché de l’énergie : les dernières informations à retenir

1. Prolongation du bouclier tarifaire sur les tarifs réglementés du gaz et de l’électricité

Les marchés de gros de l’électricité et du gaz sont en proie à des vagues de hausses historiques. Cela impacte la facture des ménages. Pour lutter contre l’envolée des prix, le gouvernement a décidé de prolonger le bouclier tarifaire mis en œuvre en novembre 2021 :

  • jusqu’au 31 décembre 2022 pour le gaz ;
  • jusqu’au 31 janvier 2023 pour l’électricité.

Au-delà de ces dates, un dispositif allégé sera mis en place afin de contenir à la hausse des prix de l’énergie à +15 % (au lieu de 120 % hors bouclier tarifaire). Pour les ménages, cela représente en moyenne 175 € d’économies sur la facture de gaz et 160 € d’économies sur celle d’électricité.

2. Des chèques énergie exceptionnels pour aider à payer les factures

D’ici la fin de l’année, les 12 millions de foyers aux revenus les plus modestes recevront un chèque énergie exceptionnel d’un montant de 100 € à 200 € (selon les ressources), afin de payer une partie de leur facture de gaz ou d’électricité.

En complément de cette aide, le gouvernement a annoncé l’envoi dans les prochaines semaines d’un autre chèque énergie d’un montant de 100 € à 200 € également, à 1,6 million de ménages se chauffant au fioul.

Enfin, les ménages modestes qui se chauffent au bois ne seront pas en reste : 230 millions d’euros ont été débloqués pour les aider à passer l’hiver au chaud.

3. Focus sur la sobriété énergétique

Depuis l’été 2022, les pouvoirs publics et les acteurs du marché de l’énergie alertent sur la nécessité de diminuer les consommations énergétiques françaises à l’approche de l’hiver. Plusieurs actions ont été mises en place pour atteindre cet objectif :

  • un plan de sobriété énergétique a été mis en place, avec notamment le lancement de la campagne de communication « Chaque geste compte » destinée au grand public ;
  • la création du dispositif « EcoWatt » qui permet à chacun d’être informé sur l’état du réseau électrique français et de faire des efforts au bon moment pour aider à stabiliser le réseau lors des pics de consommation ;
  • le gestionnaire de réseau Enedis est autorisé à décaler le fonctionnement des ballons d’eau chaude de certains ménages sur les heures creuses de la nuit. Une action qui se montre déjà très efficace ;
  • l’optimisation du chauffage et de l’éclairage public dans les entreprises, services publics et collectivités territoriales ;
  • la mise en place de bonus sobriété par certains fournisseurs d’énergie qui encouragent ainsi leurs clients à consommer moins.
4. Retour du nucléaire civil en France

Depuis de nombreuses années, le nucléaire civil est en perte de vitesse dans le monde. Cela est dû notamment aux risques liés à cette activité et à l’essor des énergies renouvelables (l’éolien et le solaire en particulier).

Face à la crise de l’énergie provoquée par la guerre en Ukraine et aux difficultés constantes de stockage de l’énergie, l’énergie nucléaire gagne à nouveau en popularité. Le président Macron a d’ailleurs annoncé sa volonté d’ouvrir de nouveaux réacteurs sur les sites de centrales déjà en fonctionnement et la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher a d’ores et déjà déposé un projet de loi prévoyant d’accélérer les procédures administratives pour ces nouvelles constructions.

5. L’Accès réglementé à l’électricité nucléaire historique (Arenh) remis en cause

L’Arenh est un mécanisme qui oblige depuis 15 ans EDF à vendre une partie de sa production d’électricité à ses concurrents à un prix très bas. L’objectif de cette mesure était de faciliter la concurrence entre les entreprises le temps que les fournisseurs alternatifs investissent dans leurs propres moyens de production. Force est de constater aujourd’hui que ces investissements n’ont pas eu lieu.

L’Arenh pèse lourd sur les finances d’EDF, un groupe fortement endetté qui est en cours de renationalisation. Les quotas de l’Arenh seront donc amenés à diminuer dans les années à venir, et il est possible qu’une refonte totale du système soit décidée à moyen-terme.

6. Énergie nucléaire : des difficultés chez EDF

Depuis plusieurs mois, la production d’électricité nucléaire est amoindrie en raison de travaux de maintenance ou de réparation sur plus de la moitié des réacteurs. De plus, les interventions nécessaires à la réouverture des réacteurs ont été retardées par une grève des salariés du nucléaire chez EDF en octobre 2022.

Le nouveau PDG d’EDF, Luc Rémont, parle d’une « crise sérieuse » pour l’énergéticien français, mais assure que tout est mis en œuvre pour faire face à l’hiver. La remise en route des réacteurs nucléaires à l’arrêt est une priorité absolue et devrait être accélérée grâce à l’arrivée de travailleurs américains spécialisés dans la soudure de précision.

7. Des offres à prix de marché qui évoluent

Fin août 2022, le prix du MWh d’électricité sur les marchés a dépassé 1 000 €/MWh contre 85 € l’an dernier à la même époque. En raison de cette flambée des prix, certains fournisseurs d’énergie redessinent leurs offres. Nombreux sont ceux qui ont temporairement suspendu les nouvelles souscriptions. Côté électricité, les consommateurs retournent peu à peu vers les tarifs réglementés de vente, plus stables et rassurants. Mais le Tarif Bleu d’EDF n’est pas l’unique contrat encore compétitif : faire appel à un comparateur permet de dénicher les offres les plus avantageuses encore ouvertes à la souscription.

Un comparateur d’énergie : qu’est-ce que c’est ?

Un comparateur d’énergie est un outil en ligne qui recense les offres d’électricité et de gaz proposées par le marché français. Afin de permettre au consommateur de trouver le fournisseur au meilleur rapport qualité/prix, il compare les offres d’énergie en fonction de divers paramètres :

  • les tarifs, à savoir le prix de l’abonnement mensuel et le prix du kWh ;
  • les options tarifaires proposées pour les contrats d’électricité (Heures Pleines/Heures Creuses, Base, Week-end, etc.) ;
  • l’origine de l’électricité (électricité verte, nucléaire ou fossile) ou du gaz (gaz naturel, biogaz, compensation carbone, etc.) ;
  • les services inclus (service client téléphonique, espace client en ligne, programme de parrainage, suivi conso, etc.).

Pour le consommateur, c’est très simple, il suffit de remplir un formulaire indiquant :

  • le code postal de son logement ;
  • sa méthode de chauffage (électricité, gaz ou autre) ;
  • la surface du logement et le nombre d’habitants y résidant.

Grâce à cela, le comparateur de gaz et/ou d’électricité peut lancer une estimation de consommation. Ainsi, vous saurez combien vous consommer à l’année. Avec ces chiffres, il pourra comparer les prix de l’énergie et trouver le meilleur fournisseur pour votre logement.

Une fois que vous avez pu comparer les offres d’énergie, vous pouvez contacter gratuitement les conseillers du comparateur. Ils vous accompagneront dans les démarches de souscription, résiliation et mise en service de l’électricité et du gaz.

Trouver le fournisseur d’énergie le moins cher : le rôle du comparateur

Le but du comparateur d’énergie est bien d’aider le client à faire un choix en adéquation avec sa consommation. Il lui permet de faire une simulation de facture avec chaque opérateur partenaire de Choisir.com. Nous avons signé des partenariats avec la plupart des fournisseurs présents sur le marché. Ainsi, vous pourrez de trouver le prestataire le moins cher.

C’est aussi un excellent outil pour établir un budget prévisionnel sur l’énergie avant un déménagement, par exemple. Attention cependant : le résultat obtenu est une estimation. Celle-ci n’est donc pas parfaitement précise et ne correspond pas exactement à la réalité. La facture finale dépend de l’énergie effectivement consommée dans le logement.

Regrouper les contrats d’énergie de la maison

Le comparateur de gaz et d’électricité permet aux consommateurs ayant recours aux deux énergies de trouver les meilleures offres duales. Elles incluent l’électricité et le gaz chez le même fournisseur. Pour le foyer, c’est l’occasion de n’avoir qu’un seul interlocuteur en matière d’énergie et de bénéficier de contrats d’énergie souvent très économiques.

Pour attirer les clients, il existe de nombreuses offres promotionnelles « deux énergies ». On peut les envisager comme des « forfaits ». Elles assurent des remises supplémentaires sur l’une ou l’autre des énergies pour une souscription gaz et électricité dans la même gamme d’offres.

Quand utiliser le comparateur des prix de l’énergie ?

Il n’y a pas de meilleur moment pour utiliser un comparateur d’énergie. Si vous n’êtes pas satisfait de votre fournisseur ou que vous trouvez que vos factures de gaz et d’électricité sont trop chères, vous pouvez avoir recours à un comparateur. Les contrats d’énergie en France étant sans engagement, vous pouvez changer de fournisseur d’énergie quand bon vous semble.

Service gratuit

Réduisez votre facture d’électricité et gaz

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

calculez vos économies

En pratique, les consommateurs l’utilisent souvent lors d’un déménagement, car ils sont obligés de résilier leur précédent contrat. En effet, comme nous le verrons plus précisément dans la suite de l’article, les contrats d’énergie en France ne peuvent être transférés. D’autant plus qu’en général, leur consommation évolue.

En effet, le déménagement implique souvent de nouvelles habitudes : logement d’une autre dimension, isolation plus ou moins bien faite, système de chauffage, arrivée d’un bébé, etc. Tous ces facteurs jouent sur la consommation et peuvent vite faire grimper la facture. C’est pourquoi, il est très important de bien comparer les offres d’énergie avant de souscrire pour un nouveau logement.

L’option comparateur d’électricité

Le comparateur d’énergie de Choisir.com dispose d’une option pour comparer simplement les offres d’électricité.

Cette option « comparateur d’électricité » permet à un consommateur de mettre en balance les différents fournisseurs et d’identifier la meilleure offre pour lui. Pour cela, il compare entre autres :

  • les prix de l’abonnement et du kWh d’électricité ;
  • les options tarifaires (Heures Pleines/Heures Creuses, Base, Week-end, etc.) ;
  • la provenance de l’électricité (électricité verte certifiée par des garanties d’origine, électricité nucléaire ou électricité fossile) ;
  • les services inclus (service client téléphonique, espace client en ligne, programme de parrainage, suivi conso, etc.).

Grâce à des informations anonymes (surface du logement, nombre d’habitants, mode de chauffage, etc.) données par le consommateur, il génère une estimation de consommation. Il vous présente alors le montant annuel de votre future facture d’électricité pour chaque fournisseur.

Puis lorsque votre choix est fait, le comparateur peut vous mettre en contact par téléphone avec un expert du marché de l’électricité. Cet agent vous aide tout au long du parcours de souscription à l’offre la plus indiquée pour vous. De plus, il gère avec votre nouveau fournisseur la résiliation du précédent contrat. En effet, ils se mettent en contact avec lui et se chargent de l’envoi des différents éléments nécessaires à la résiliation.

Parallèlement, Enedis, le gestionnaire de réseau est prévenu. Ainsi, pendant que s’opère le changement, votre alimentation en électricité est maintenue. Vous êtes sûrs de ne faire face à aucune coupure. Toutes ces différentes étapes restent gratuites. Bref, c’est une solution clé en main pour faire baisser vos factures d’électricité.

L’option comparateur de gaz

De la même manière, on peut décider ne comparer que les offres de gaz en cochant uniquement la case gaz naturel. En utilisant uniquement l’option « comparateur de gaz » vous pouvez mettre en balance toutes les offres en quelques clics. Pour réaliser un comparatif des contrats de gaz pour les particuliers, il met en concurrence les fournisseurs sur plusieurs éléments :

  • le montant de l’abonnement et le prix du kWh de gaz ;
  • l’origine du gaz, qui peut être fossile (gaz naturel extrait du sous-sol terrestre) ou renouvelable (biométhane) ;
  • les services compris dans l’offre (disponibilité du service client téléphonique, mise à disposition d’un espace client en ligne, parrainage, etc.).

Vous l’aurez compris, réaliser cette démarche à la main pourrait s’avérer vite fastidieux pour le consommateur. C’est pourquoi le recours à un comparateur de gaz est une option pratique. D’autant plus que le service est gratuit et sans engagement. Vous pouvez l’utiliser à titre informatif, sans obligation de souscription.

Ouverture à la concurrence et apparition des comparateurs d’énergie

Pour bien comprendre à quoi servent les comparateurs d’offres d’énergie, il convient de faire un point sur leur création. En France, le marché de l’énergie, sur le segment des particuliers, a été libéralisé en 2007. Avant les opérateurs historiques (EDF pour l’électricité et Engie pour le gaz), étaient en situation de monopole sur 95 % du territoire. Sur les 5 % restants œuvraient les Entreprises locales de distribution (ELD).

L’ouverture à la concurrence a permis l’apparition de nombreux acteurs, les fournisseurs alternatifs. C’est à ce moment-là qu’ont été lancés les comparateurs d’énergie. Ils permettent aux consommateurs de faire le tri dans la jungle des offres et de trouver le meilleur contrat pour eux. Regardons ensemble la place qu’occupe chaque acteur dans le paysage énergétique français.

EDF et Engie, les fournisseurs historiques d’électricité et de gaz

Engie (ex-GDF Suez) et EDF sont les opérateurs historiques de gaz et d’électricité en France. Ils ont été lancés au sortir de la guerre suite à la nationalisation des entreprises de gaz et d’électricité en France.

Aujourd’hui, ils sont encore leaders sur le marché. En effet, ce sont les seuls à pouvoir pratiquer, les Tarifs réglementés de vente (TRV) de l’énergie, à savoir :

  • le Tarif Bleu d’EDF, pour l’électricité ;
  • le Gaz tarif réglementé d’Engie.

Leurs grilles tarifaires sont fixées par la Commission de régulation de l’énergie (CRE) et approuvées ensuite par le gouvernement. Une très grande partie des Français ont encore des abonnements aux TRV, bien qu’ils s’agissent des contrats parmi les plus chers du marché. Ainsi, à l’heure actuelle, selon la CRE, 64,5 % des Français sont encore client du Tarif Bleu d’EDF. Le marché du gaz est plus ouvert à la concurrence : 26,5 % des consommateurs restent abonnés aux tarifs réglementés (chiffres au 30 décembre 2021).

Pourquoi cette situation si le marché de l’énergie est libéralisé depuis 2007 ? De nombreuses raisons l’expliquent. Tout d’abord, certains ménages ne savent pas qu’ils peuvent changer ou simplement ne font pas confiance aux nouveaux fournisseurs d’énergie. De plus, beaucoup ont peur de subir des coupures de courant ou d’avoir une mauvaise qualité de l’électricité ou du gaz.

Il s’agit là d’idées reçues. La qualité de l’énergie reste la même partout et pour tous. En effet, l’énergie est acheminée depuis les centres de production vers votre domicile via le réseau. Comme tout le monde dépend du même réseau, la qualité demeure inchangée. Pour la même raison, le changement de fournisseur n’engendre aucune coupure ou intervention technique. Tout se fait à distance. Enedis, le gestionnaire de réseau d’électricité et GRDF, le gestionnaire de réseau de gaz, gèrent vos compteurs et votre connexion au réseau. Cela vaut pour les clients d’EDF et d’Engie comme pour les clients d’autres opérateurs.

Ils se chargent d’assurer la bascule d’un fournisseur à l’autre depuis leurs locaux professionnels via leurs systèmes informatiques internes.

Les contrats aux TRV font office de référence sur le marché des particuliers. Ils servent de boussole des prix. En revanche, il ne donne pas lieu à une qualité de service supérieure. Quel que soit votre fournisseur, l’électricité reçue ou le gaz reçu est le même. La livraison de l’électricité est assurée par Enedis et la livraison du gaz par GRDF.

Outre cette mission de vente des TRV, Engie et EDF disposent également d’offres de marché. Ils ne restent d’ailleurs pas focalisés sur leur énergie historique. Les deux fournisseurs proposent des contrats d’électricité et de gaz. Par exemple, EDF vend des offres de gaz et Engie propose des offres d’électricité.

Les Entreprises locales de distribution (ELD)

Les Entreprises locales de distribution (ELD) sont de petits fournisseurs historiques en situation de monopole dans la ou les communes qu’ils desservent. Ils peuvent commercialiser à la fois de l’électricité et du gaz ou simplement l’une ou l’autre des deux énergies.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ils ne sont pas uniquement présents dans les territoires ruraux. On les retrouve dans des villes importantes comme à Bordeaux, Grenoble, Strasbourg, Metz, etc.

Dans ces territoires, ils sont en situation de quasi-monopole donc il est très difficile, voire impossible, pour les consommateurs de changer de fournisseur d’énergie.

Les fournisseurs alternatifs d’énergie

Les fournisseurs alternatifs de gaz et d’électricité sont les entreprises qui vendent les contrats d’énergie en France. Ce sont donc les concurrents d’EDF et d’Engie. Certains se concentrent uniquement sur la fourniture de gaz, d’autres sur l’électricité. Cela étant, un bon nombre dispose de gammes sur les deux énergies.

Ces derniers sont libres de fixer leurs prix comme ils l’entendent et d’assortir leurs offres de services (service client, espace client en ligne, suivi de consommation, etc.). Pour se démarquer des fournisseurs historiques, beaucoup proposent des contrats d’énergie à bas prix, des offres vertes d’électricité ou de biogaz. Comme nous le verrons dans la suite de l’article, ils tentent de s’adapter aux attentes des consommateurs.

Bon à savoir

Quelle que soit la décision du consommateur, l’énergie qui alimente le logement reste la même puisqu’elle provient toujours du réseau placé sous la responsabilité du gestionnaire GRDF pour le gaz et Enedis pour l’électricité. Il n’y a donc pas de risque de coupure de courant ou d’alimentation en gaz à changer de fournisseur.

Fonctionnement du comparateur d’énergie

En pratique, le comparateur de gaz et/ou d’électricité est assez intuitif, il suffit de remplir les informations demandées étape par étape. Rassurez-vous, comme nous le verrons, il n’y a que peu d’éléments à donner. Grâce aux renseignements recueillis, il pourra estimer votre consommation annuelle de gaz naturel. Ensuite, il réalisera une simulation de facture pour chaque fournisseur de gaz et d’électricité. Vous pourrez alors comparer les montants et trouver la meilleure offre.

Estimer sa consommation d’énergie

Si vous connaissez déjà votre consommation de gaz et/ou votre consommation électrique, vous pouvez sauter cette étape. Sinon, vous pouvez procéder vous-même au calcul. Vous pouvez obtenir ce renseignement en vous basant sur vos précédentes factures d’énergie. Si vous êtes facturé au réel, il faudra additionner les kWh d’électricité consommés au cours des 12 derniers mois. En revanche, ne multipliez pas par 12 les kWh consommés sur un mois : le résultat serait faussé. En effet, la consommation varie d’un mois sur l’autre. Elle est notamment bien plus soutenue en hiver et en été, du fait de l’utilisation des appareils de chauffage ou de climatisation.

Si la facturation est lissée sur l’année, vous pouvez vous baser sur l’échéancier envoyé par votre fournisseur ainsi que la facture de régularisation.

Ensuite, vous pouvez procéder au même calcul pour le gaz. Faites attention à bien calculer en kWh et non en m³. En effet, en France, le gaz est relevé en m³ mais facturé en kWh. Si vous vous mélangez les deux unités, la simulation sera faussée.

Le calcul vous paraît fastidieux ? Si vous ne savez pas à combien s’élève votre consommation, le comparateur peut se charger de l’évaluer pour vous. Pour réaliser une estimation de consommation, vous devrez renseigner :

  • la surface de votre logement en m² ;
  • le nombre de personne occupant le foyer ;
  • l’énergie utilisée pour la cuisson, le chauffage et la production d’eau chaude (électricité, gaz, etc.) ;
  • les appareils électroménagers dont vous disposez (lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle) ;
  • votre code postal.

Entrez votre numéro de téléphone et mail si vous le souhaitez, puis cliquez sur « Voir les offres ». Vous aurez alors accès à votre consommation annuelle.

Déterminer son profil de consommateur

Tout cela permettra de déterminer à quelle classe de consommation vous appartenez pour le gaz ou de trouver la puissance adaptée pour l’électricité.

Puissance et options tarifaires de l’électricité

En fonction de vos données de consommation, le comparateur pourra déterminer la puissance idéale pour votre compteur électrique. Il s’agit de la quantité d’énergie que vous pouvez soutirer à un instant T au réseau.

Cela permettra aussi de déterminer l’option tarifaire la plus adaptée à vos besoins. Vous pouvez être en option heures pleines/heures creuses, dans ce cas-là, le prix du kWh varie en fonction des heures de la journée. En option base, il reste le même quelle que soit l’heure de la journée.

Les classes de consommation du gaz

En effet, sur le marché du gaz, on distingue quatre classes de consommation :

  • Base : pour les particuliers présentant une consommation inférieure à 1 000 kWh par an, c’est-à-dire utilisant simplement le gaz pour des usages de cuisson ;
  • B0 : pour les ménages avec un double usage cuisson et eau chaude et consommant entre 1 000 et 6 000 kWh de gaz par an ;
  • B1 : cette classe correspond au chauffage individuel avec ou sans l’eau chaude ou la cuisson. Elle s’adresse aux foyers avec une consommation de gaz comprise entre 6 000 et 30 000 kWh de gaz par an ;
  • B2i : pour les petites copropriétés chauffées au gaz avec une consommation comprise entre 30 000 et 150 000 kWh à l’année.

Le montant de l’abonnement au gaz (partie fixe de la facture) et le prix du kWh (partie variable de la facture) évoluent en fonction de ces classes de consommation. Plus vous consommez, plus l’abonnement est élevé et plus le prix du kWh diminue.

Enfin, le simulateur vous demandera de renseigner votre code postal. Cela l’aidera à déterminer la zone GRDF dont vous dépendez. La zone GRDF, qu’est-ce que c’est ? En France, il n’y a pas de notion de « péréquation tarifaire » pour le gaz. Cela signifie que plus vous êtes éloigné du réseau, plus le prix du kWh est élevé.

Pour mesurer l’éloignement, GRDF a découpé le territoire français en 6 zones. La zone 1 présente les tarifs les plus bas et la zone 6 les plus élevés. Cela s’applique uniquement aux personnes en tarifs B1 et B2i. Pour les petits consommateurs le prix du kWh reste le même, peu importe la zone.

Simuler sa facture d’énergie en 5 minutes

Avec toutes les informations, le comparateur d’énergie simule la facture en fonction des différents fournisseurs de gaz et d’électricité. Il met en lumière le budget énergie par mois et les économies que vous pouvez réaliser par rapport au TRV.

Une offre vous intéresse ? Vous pouvez laisser vos coordonnées (mail et téléphone) afin d’être rappelés. Vous avez besoin de plus de temps pour réfléchir avant de changer de fournisseur ? Vous n’êtes pas obligés de donner vos informations de contact. Encore une fois, il n’y a aucun impératif de souscription. Vous pouvez simplement utiliser le comparateur pour vous renseigner et prendre une décision plus tard. C’est sans contrainte !

Qui est le meilleur fournisseur d’énergie ?

Il n’y a pas de meilleur fournisseur d’énergie dans l’absolu. En effet, la meilleure offre dépend de votre profil de consommation. Un couple avec enfants, possédant une voiture électrique et qui vit en centre-ville n’aura pas les mêmes habitudes qu’une personne célibataire en milieu rural.

C’est là tout l’intérêt du comparateur. En établissant une estimation de consommation, il pourra déterminer la meilleure offre pour vous.

Comparateur d’énergie : comment trouver le fournisseur le moins cher ?

Comme nous l’avons dit, il n’y a pas une meilleure offre de gaz ou d’électricité en France. Au regard de votre consommation, certains fournisseurs vous conviendront plus que d’autres. C’est ce que permet de voir le comparateur d’énergie. Il vous aidera à trouver l’offre la moins chère et soulignera les économies annuelles attendues par rapport aux tarifs réglementés.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre électricité trop chère ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture d’électricité

calculez vos économies

Quelles économies attendre d’un changement de fournisseur ?

Cela dépend de votre profil. Mais en choisissant bien votre fournisseur d’énergie, vous pouvez économiser 10 % sur votre facture énergétique. Selon « les chiffres clés de l’énergie 2021 » du ministère de la Transition écologique : « En 2019, les ménages ont dépensé en moyenne 1 602 € en énergie pour leur logement, dont 944 € en électricité, 380 € en gaz naturel, 183 € en produits pétroliers, 52 € en bois et 42 € en chaleur distribuée par réseau. » Ce sont donc environ 132,4 € de gagnés par an sur les dépenses en gaz et électricité. Globalement, un ménage peut économiser jusqu’à 250 € en optant pour la meilleure offre.

Comparateur d’énergie : zoom sur les offres duales

Les offres duales permettent aux consommateurs de regrouper leurs contrats d’énergie autour d’un même fournisseur. C’est souvent bien pratique pour assurer le suivi des contrats. Les fournisseurs d’énergie l’ont bien compris et sont de plus en plus nombreux à proposer des offres combinant les deux énergies.

Les grands types d’offres de gaz et d’électricité

En plus des tarifs réglementés, on retrouve trois grands types de contrats d’énergie :

  • les offres indexées sur les tarifs réglementés. Elles proposent un pourcentage de réduction sur le prix du kWh ou de l’abonnement par rapport aux TRV ;
  • les offres indexées sur les marchés. Elles suivent les cours de l’Epex Spot ou les cours de l’indice PEG ;
  • les offres à tarifs fixes. Le prix du kWh HT reste constant tout au long du contrat sur un, deux ou trois ans, le plus souvent.

Comparatif des offres duales

Pour vous aider à mieux appréhender les différentes offres présentes sur le marché, voici un tableau comparatif des offres duales.

Type d’offresFournisseurOffreCaractéristiques de l’offreÉlectricitéGaz
Tarifs en € TTC
Pour un compteur d’une puissance de 6 kVA en option Base
Tarifs en option B0 en Zone 1
Prix de l’abonnement annuel
(en € TTC)
Prix du kWh
(en € TTC)
Prix de l’abonnement annuel
(en € TTC)
Prix du kWh
(en € TTC)
Offres à tarifs indexésHapp-e by EngieOffre électricité et gaz happ-e 2 ans– Offre à prix indexés sur les TRV.

– Prix plus élevés que les TRV.

– Tarifs électricité et gaz en contrat dual identiques à ceux en contrat simple.

– Électricité et gaz standard.
137,04 €0,23339 €111,22 €0,11209 €
TotalEnergiesOffre Verte Fixe– Offre à tarifs fixes pendant 1 an.

– Grande qualité du service client.

– Électricité verte et 10 % de biogaz inclus.

– Service client téléphonique inclus.

– Tarifs électricité et gaz en contrat dual identiques à ceux en contrat simple.
0,4812 €101,64 €0,2078 €
Offres à tarifs fixesSoweeOffre Duale Prix Fixe 3 ans– Remise de 5 % sur le prix HT de l’abonnement gaz en cas de souscription à une offre duale.

– Électricité standard avec compensation des émissions carbone et gaz standard.

– Prix HT bloqués pendant 3 ans.
0,4626 €249,72 €(*)0,2321 €(*)
(*) Tarifs gaz Sowee valables pour une consommation annuelle jusqu’à 4 000 kWh. Entre 4 000 kWh et 6 000 kWh, les tarifs sont de 401,52 € TTC pour l’abonnement et 0,2337 € TTC pour le kWh . Les tarifs abonnement gaz indiqués ici ne prennent pas en compte la remise de 5 % accordée en cas de souscription à une offre duale.

Tableau comparatif des offres d’énergie duales (tarifs en vigueur en novembre 2022)

Comparer les offres d’électricité

Les offres d’électricité sont elles aussi très variées. Utiliser un comparateur permet de départager les fournisseurs et de trouver le contrat le plus adapté.

Quelles sont les offres d’électricité pour les particuliers ?

Comme pour les offres duales, en comparaison avec les tarifs réglementés, on retrouve trois grandes catégories d’offres :

  • les offres à prix fixes avec un prix du kWh d’électricité stable durant tout le temps du contrat ;
  • les offres à prix indexés sur les TRV qui garantissent un pourcentage de réduction par rapport au Tarif Bleu d’EDF. Elles sont peu chères mais, en revanche, le consommateur ne peut se prémunir des hausses des prix de l’électricité ;
  • les offres indexées sur le marché de l’électricité, l’Epex Spot. Elles suivent les cours du marché de gros. Leur prix n’est pas toujours compréhensible facilement pour des consommateurs peu connaisseurs du marché.

Changer d’offre et d’option tarifaire

Utiliser un comparateur permet de vérifier que l’option tarifaire choisie est la bonne. En effet, en faisant diverses simulations vous pouvez déterminer ce qui vous convient le mieux. L’option tarifaire correspond à la manière dont les kWh (kilowattheures) d’énergie consommés sont facturés.

Base ou heures pleines / heures creuses : que choisir ?

Presque tous les contrats d’électricité existent en option Base et en option Heures Pleines/Heures Creuses :

  • en Base, le prix de l’électricité est le même toute la journée, tous les jours de l’année ;
  • en Heures pleines/Heures Creuses, chaque jour est constitué de 16 h pleines dont le prix du kWh est un peu plus élevé qu’en Base et 8 h creuses réparties en 1, 2 ou 3 créneaux en début d’après-midi et la nuit dont le tarif est attractif.

On considère qu’il est plus intéressant de passer en option Heures Pleines/Heures Creuses lorsque 40 % des consommations sont effectuées en heures creuses. Sinon l’option base demeure plus économique.

Bon à savoir

Il est possible de mettre en place un contacteur jour/nuit sur l’installation électrique. En ajoutant ce module à votre tableau électrique, vous pourrez programmer votre chauffe-eau en heures creuses pour profiter d’un prix du kWh plus avantageux.

Les offres spéciales Linky

D’autant plus qu’avec l’apparition des compteurs Linky, il est plus simple de suivre consommation heure par heure. Certains fournisseurs ont d’ailleurs profité de l’arrivée de Linky pour proposer des offres directement en lien avec les habitudes de consommation des ménages. Ainsi, ces offres spéciales Linky proposent des prix du kWh en heures creuses, la nuit, le week-end, etc. particulièrement avantageux. Changer de fournisseur au moment de changer d’option tarifaire peut donc s’avérer intéressant pour faire des économies d’énergie.

FournisseurOffreCaractéristiques de l’offreTarifs en € TTC
Pour un compteur d’une puissance de 6 kVA
TotalEnergiesHeures Super Creuses– Offre à tarifs indexés : 4 h par jour, le prix du kWh est 50 % inférieur par rapport au Tarif réglementé des heures pleines.

– Programmation du chauffe-eau électrique au début des heures super creuses.

– Conçue pour les propriétaires de voitures électriques.
Prix de l’abonnement annuelPrix du kWh HPPrix du kWh HCPrix du KWh Heures Super Creuses (de 2 à 6 h du matin)
142,08 €0,1841 €0,1470 €0, 0966 €
EDFZen Week-end– Prix du kWh avantageux le week-end.

– Possibilité de demander un jour par semaine au même tarif que le week-end.

– Disponible également avec option heures creuses.

– Suivi de consommation à la demi-heure près.
Prix de l’abonnement annuelPrix du kWh semainePrix du kWh week-end
136,32 €0,1912 €0,1366 €
Vert Électrique Week-end– Prix du kWh avantageux le week-end.

– Disponible également avec option heures creuses.

– Électricité verte.
0,1933 €0,1473 €
OHM EnergieOffre Soir et Week-end– Prix du kWh HT en heures creuses et le week-end 40 % moins cher qu’en heures pleines.

– Électricité verte en option pour 1 € TTC/mois.

Activation des nouveaux contrats à partir de mars 2023, à de nouvelles conditions tarifaires.
Offre Beaux Jours– Prix du kWh nettement moins cher du 1er avril au 31 octobre.

– Idéal pour les résidences secondaires.

– Électricité verte en option pour 1 € TTC/mois.

Activation des nouveaux contrats à partir de mars 2023, à de nouvelles conditions tarifaires.
Prix de l’abonnement annuelPrix du kWh du 1er novembre au 31 marsPrix du kWh du 1er avril au 31 octobre
Heures PleinesHeures Creuses
Tableau comparatif des fournisseurs – Offres réservées « Linky »
(tarifs en vigueur en novembre 2022)

Comparateur EDF : les tarifs réglementés de l’électricité sont-ils les moins chers du marché ?

Les Tarifs Bleus sont encore disponibles à la souscription sur le segment des particuliers. Mais, comme le souligne le tableau suivant, ce ne sont pas forcément les plus compétitifs. Bien souvent, il est plus avantageux de choisir une offre de marché. C’est là tout l’intérêt de comparer les offres.

FournisseurOffreCaractéristiques de l’offre
Tarifs en € TTC
Pour un compteur d’une puissance de 6 kVA en option Base
Prix de l’abonnement annuel
(en € TTC)
Prix du kWh
(en € TTC)
EDFTarif BleuTarif réglementé de l’électricité fixé par la Commission de régulation de l’énergie (CRE)136,32 €0,1740 €
TotalEnergiesOffre Essentielle– Offre à tarifs indexés : 5 € de remise sur prix du MWh HT du TRV de l’électricité.

– Rendez-vous annuel avec un expert des économies d’énergie.

– Service client téléphonique inclus.
0,1680 €
Happ-e by EngieElectricité Happ-e– Offre à tarifs indexés sur les TRV de l’électricité.

– Prix supérieurs au Tarif Bleu.
137,04 €0,23339 €
IlekMon producteur local d’électricité verte– Offre à prix indexés sur les tarifs réglementé.

– Prix du kWh équivalents aux TRV.

– Électricité verte.

Les nouvelles souscriptions sont actuellement suspendues.
227,52 €0,1740 €
Tableau comparatif d’offres d’électricité avec le tarif réglementé d’EDF
(tarifs en vigueur en novembre 2022) 

Bon à savoir

EDF propose également des offres de marché. Certains sont à prix fixes et d’autres indexées sur les TRV.

Offre online ou service client téléphonique : que choisir ?

En effet, dans ce cadre des offres 100 % Web, il n’y a pas de service client téléphoniques mis à disposition des consommateurs. Pour les particuliers peu enclins à utiliser l’ordinateur, ce ne sont donc pas les offres les plus préconisées. Certains ménages préfèrent payer un peu plus cher chaque mois pour profiter du meilleur service client possible.

Comparer les avis client

Pour faire le bon choix, il est conseillé de se renseigner, notamment en consultant les avis clients disponibles en ligne et les articles de comparateurs indépendants, tels que Choisir.com. Vous pouvez également aller jeter un œil sur le site du Médiateur national de l’énergie. Chargé des relations entre les consommateurs et les fournisseurs, cet organisme pointe régulièrement du doigt les mauvaises pratiques de certains opérateurs.

Comparatif des fournisseurs sur le critère du service client

Pour vous aider à départager les différents fournisseurs sur le critère de la relation client, nous avons recensé dans un tableau les opérateurs primés pour leur qualité de service clientèle. Ces derniers ont reçu des prix les années précédentes ou disposent de bons avis clients de manière générale.

Type de souscriptionFournisseurOffreCaractéristiques de l’offreTarifs en € TTC
Pour un compteur d’une puissance de 6 kVA en option Base
Prix de l’abonnement annuel
(en € TTC)
Prix du kWh
(en € TTC)
Souscription uniquement en ligneTotalEnergiesOffre Essentielle– Offre à tarifs indexés : remise fixe sur le TRV de 5 € par MWh consommé.

– Rendez-vous annuel avec un expert des économies d’énergie.

– Service client téléphonique inclus, disponible 6 j/7.

– Dispositif Sourdline par webcam (conseiller maîtrisant la Langue des signes) ou par tchat.

– Prix « Excellence client » 2021
137,04 €0,4812 €
Souscription en ligne ou par téléphoneButagaz by MégaOffre Flexy– Offre électricité à tarifs indexés à 50 % sur les TRV et à 50 % sur les marchés de gros.

– Élu Service client de l’année 2020.
136,08 €0,4015 €
Happ-e by EngieOffre Electricité happ-e 2 ans– Offre légèrement plus chère que les TRV.

– Service client téléphonique et en ligne inclus, disponible 6 j/7.
137,04 €0,23339 €
SoweeOffre Élec’ Prix Fixe 3 ans– Offre électricité à tarifs fixes sur 3 ans.

– Possibilité de louer une station connectée pour faire des économies d’énergie.

– Service client téléphonique disponible 6 j/7 du lundi au samedi de 8 h à 20 h.

– Messagerie pour joindre le service client : réponse sous 24 h.

Les nouvelles souscriptions sont actuellement suspendues.
0,4626 €
Tableau comparatif des fournisseurs en fonction de leur service client en France
(tarifs en vigueur en novembre 2022)

Comparer les offres de gaz

Le contrat de gaz doit être adapté aux usages faits par un ménage, à savoir, la cuisson, la production d’eau chaude ou le chauffage. Le prix du kWh varie selon les profils. On distinguera les profils :

  • base avec une consommation inférieure à 1 000 kWh de gaz à l’année (usage cuisson) ;
  • B0 avec une consommation comprise entre 1 000 kWh et 6 000 kWh (usage cuisson et eau chaude) ;
  • B1, pour les consommateurs se chauffant au gaz naturel (consommation supérieure à 6 000 kWh).

Préparer la fin des TRV du gaz

Contrairement à l’électricité, il n’est plus possible de souscrire aux tarifs réglementés d’Engie. Le fournisseur a arrêté de les commercialiser en novembre 2019 pour préparer la fin des tarifs réglementés du gaz. Celle-ci interviendra le 1er juillet 2023. À cette date, tous les consommateurs particuliers devront avoir souscrit une offre de marché.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre gaz trop cher ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture de gaz

calculez vos économies

Prix du kWh fixe ou indexé, que choisir ?

En fonction de leurs besoins, les ménages peuvent décider d’opter :

  • pour une offre à tarifs fixes ;
  • pour une offre à prix indexés sur les TRV ;
  • pour une offre à prix indexés sur les marchés.

Dans un contexte de hausse des prix, il est souvent plus avantageux d’opter pour une offre à prix fixes.

FournisseurOffreDescription de l’offreTarifs en option B0 en Zone 1
Prix de l’abonnement annuel
(en € TTC)
Prix du kWh
(en € TTC)
EngieGaz Tarif réglementéTarif réglementé de vente fixé par la CRE102,09 €0,1121 €
SoweeGaz Eco– Offre de gaz indexé sur les TRV.

– Station connectée au système de chauffage pour réaliser des économies d’énergie (en option).
133,80 €0,1121 €
EDFAvantage gaz– Offre de gaz à tarif fixe sur 4 ans et 1 mois.

– Service client téléphonique joignable du lundi au samedi de 9 h à 20 h.
112,08 €(1)0,2821 €(1)
Avantage gaz durable– Offre de gaz à tarif fixe sur 4 ans et 1 mois.

– Compensation des émissions carbone.

– Service client téléphonique joignable du lundi au samedi de 9 h à 20 h.
112,08 €(2)0,2853 €(2)
(1) Tarifs gaz valables pour une consommation annuelle jusqu’à 4 000 kWh. Entre 4 000 kWh et 6 000 kWh, les tarifs sont de 232,56 € TTC pour l’abonnement et 0,2549 € TTC pour le kWh .
(2) Tarifs gaz valables pour une consommation annuelle jusqu’à 4 000 kWh. Entre 4 000 kWh et 6 000 kWh, les tarifs sont de 232,56 € TTC pour l’abonnement et 0,2581 € TTC pour le kWh.

Tableau comparatif d’offres de gaz avec le tarif réglementé d’Engie
(tarifs en vigueur en novembre 2022)

Comparateur énergie verte : électricité renouvelable et biométhane

L’électricité verte et le gaz renouvelable ou compensé carbone sont des énergies de plus en plus demandées par les consommateurs. Conscients des problématiques environnementales, beaucoup cherchent à diminuer leur empreinte écologique. Pour répondre à cette demande, la plupart des fournisseurs commercialisent aujourd’hui au moins une offre verte.

Toutefois, tous les prestataires n’ont pas le même niveau d’engagement : alors que certains s’impliquent réellement pour un changement en profondeur, d’autres achètent de l’électricité verte qui faisait déjà partie du mix énergétique français (notamment celle issue des grands barrages hydroélectriques).

Pour identifier le fournisseur qui correspond le mieux à votre niveau d’engagement, l’idéal est d’utiliser un comparateur d’électricité et de gaz en ligne et de consulter les pages dédiées à l’énergie verte. Il faut savoir que l’énergie d’origine renouvelable n’est pas forcément plus chère qu’avec une offre classique : il est possible de faire des économies et un geste pour la planète en même temps.

Comparer les offres vertes duales

Les offres duales vertes incluent, en général, de l’électricité renouvelable certifiée par des garanties d’origine et du biométhane ou du gaz compensé carbone.

Elles permettent aux consommateurs de lutter contre le réchauffement climatique. Comme le montre le tableau suivant, certaines sont très bon marché et d’autres un peu plus chères que les tarifs réglementés.

FournisseurOffreCaractéristiques de l’offreÉlectricitéGaz
Tarifs en € TTC
Pour un compteur d’une puissance de 6 kVA en option Base
Tarifs en option B0 en Zone 1
Prix de l’abonnement annuel
(en € TTC)
Prix du kWh
(en € TTC)
Prix de l’abonnement annuel
(en € TTC)
Prix du kWh
(en € TTC)
TotalEnergiesOffre Verte Fixe– Offre à prix fixes pendant 1 an.

– Électricité renouvelable.

– Gaz incluant 10 % de biométhane.

– Service client téléphonique inclus.
137,04 €0,4812 €101,64 €0,2078 €
IlekMon producteur local d’électricité verte + Mon producteur local de gaz vert– Offre électricité à prix indexés sur les tarifs réglementés.

– Prix du kWh équivalents aux TRV pour l’électricité.

– Électricité verte.

– Offre gaz indexée sur les barèmes de la CRE, hors bouclier tarifaire.

– Offre 100 % biométhane.

Les nouvelles souscriptions sont actuellement suspendues.
227,52 €0,1740 €121,08 €0,2943 €
Tableau comparatif des offres vertes duales
(tarifs en vigueur en novembre 2022)

Comparer les offres d’électricité verte

Aujourd’hui, les particuliers se soucient de plus en plus de leur empreinte environnementale et cherchent à consommer de manière plus responsable. Pour répondre à ce besoin, de nombreuses offres d’énergies renouvelables ont vu le jour. À l’heure actuelle, plus de 70 % des offres commercialisées à destination des particuliers sont des offres d’électricité vertes. Mais, malheureusement, toutes n’ont pas le même niveau d’implication dans la transition énergétique.

Comprendre les garanties d’origine

Sur le marché de l’énergie, les réseaux publics reçoivent indistinctement des électrons verts et des électrons fossiles ou nucléaires. Tout se mélange sur le réseau d’Enedis. Pour assurer la traçabilité de l’électricité verte, on utilise des Garanties d’origine (GO), des documents électroniques. À un MWh d’électricité verte, on associe une GO que l’on donne au producteur. Le fournisseur peut alors acheter la GO et l’énergie qui y est attachée ensemble. Il peut aussi se procurer simplement la GO et acheter de l’électricité nucléaire ou fossile derrière. Il vend alors ce paquet comme une offre d’électricité verte.

Le consommateur n’a donc jamais l’assurance de consommer réellement de l’énergie verte. Le système fonctionne selon le principe suivant : pour un kWh consommé par un client, un kWh d’électricité d’origine renouvelable (éolien, solaire, hydraulique, etc.) est envoyé sur le réseau électrique.

C’est pourquoi, il n’est pas toujours évident pour les consommateurs de faire la différence entre une stratégie de greenwashing et une réelle conscience écologique. Toutefois pour se différencier certains fournisseurs décident d’acheter à des petits producteurs, d’investir dans des centrales de production renouvelables.

Pour accompagner les consommateurs, l’Ademe à lancer le Label VertVolt. Celui-ci distingue les offres selon deux niveaux d’engagement :

  • « choix engagé » le fournisseur achète 100 % d’énergies renouvelables à des producteurs français avec la garantie d’origine correspondante ;
  • « choix très engagé », qui se base sur les mêmes critères que le niveau du dessous. En plus, les fournisseurs font le choix de se fournir à 25 % au moins d’installation n’ayant pas reçu de subvention de l’État ou avec une « gouvernance partagée ». Cela vise à développer les projets citoyens.

Mettre en concurrence les offres d’électricité verte

Pour bien choisir, il est recommandé de comparer les fournisseurs d’électricité verte grâce à un outil indépendant et de se renseigner sur leurs offres avant de souscrire. Afin de vous donner une idée des différentes offres vertes sur le marché, voici une grille comparant quelques fournisseurs d’électricité renouvelable :

FournisseurOffreCaractéristique de l’offreTarifs en € TTC
Pour un compteur d’une puissance de 6 kVA en option Base
Prix de l’abonnement annuel
(en € TTC)
Prix du kWh
(en € TTC)
EDFOffre Vert ÉlectriqueOffre à prix fixe, révisable au maximum 2 fois par an136,32 €0,1785 €
IlekMon producteur local d’électricité verte– Offre à prix indexés sur les tarifs réglementés.

– Prix du kWh équivalents aux TRV pour l’électricité.

Les nouvelles souscriptions sont actuellement suspendues.
227,52 €0,1740 €
Mega EnergieOffre FlexyOffre à prix indexés à 50 % sur les tarifs réglementés et à 50 % sur les marchés136,08 €0,4015 €
Ohm EnergieOffre Petite Conso-10 % de remise sur le prix de l’abonnement HT par rapport aux tarifs réglementés en vigueur.

Activation des nouveaux contrats à partir de mars 2023, à de nouvelles conditions tarifaires.
Plüm ÉnergieOffre Eco-conso– Prix équivalents au Tarif Bleu d’EDF.

– Cagnotte en ligne créditée grâce aux économies d’énergie.

Les nouvelles souscriptions sont actuellement suspendues.
TotalEnergiesOffre Verte FixeOffre à prix fixe pendant 1 an137,04 €0,4812 €
Tableau comparatif des offres d’électricité verte
(tarifs en vigueur en novembre 2022)

Bon à savoir

Il existe différentes taxes sur l’électricité. Elles sont directement prélevées sur votre facture. Elles concernent les offres classiques et les offres vertes. Il n’y a pas d’avantage fiscal à opter pour une offre verte.

Comparer les offres de gaz vert ou gaz compensé carbone

Vous souhaitez bénéficier d’une offre engagée contre le réchauffement climatique ? Voici une grille recensant quelques offres de gaz vert ou compensée carbone. Et comme le montre le tableau, qui dit écologie ne dit pas forcément majoration des prix. En effet, certaines offres vertes sont moins chères que le Tarif réglementé du gaz. Faire un geste pour la planète peut donc avoir une portée environnementale !

Les offres de biogaz

D’autres abonnements permettent de se fournir en biogaz, en partie ou totalement. Ce gaz vert, souvent appelé biométhane est entièrement renouvelable car produit à partir de déchets agricoles, boues de stations d’épuration, etc. Il n’entame donc pas les réserves d’énergie fossile. Il n’existe pas de comparateur gaz vert spécialisé, mais les outils classiques disposent d’une option permettant de visualiser uniquement les offres vertes. Pour l’instant, la consommation de gaz vert n’est pas encore très développée. Comme l’explique EDF : « Consciente du potentiel du gaz vert, la France a décidé d’en augmenter la consommation en passant de 2 à 3 %, à l’heure actuelle, à 8 % en 2028, pour atteindre la barre des 16 % en 2050 ! ».

Une offre de gaz compensé carbone, qu’est-ce que c’est ?

Dans certains cas, les fournisseurs utilisent le système des « crédits de carbone » : en investissant dans des projets qui réduisent les émissions de CO2, ils reçoivent des crédits carbone. Chaque crédit correspond à une tonne de CO2. De manière générale, ils s’engagent à obtenir suffisamment de crédits pour compenser la quantité de CO2 rejetée par les clients. Pour ce faire, ils peuvent par exemple, planter des arbres ou investir dans des projets environnementaux. C’est ce que l’on appelle le gaz compensé carbone ou encore décarboné.

FournisseurOffreDescription de l’offreTarifs en option B0 en Zone 1
Prix de l’abonnement annuel
(en € TTC)
Prix du kWh
(en € TTC)
EDFAvantage gaz durable– Offre à tarif fixe : prix du kWh identique pendant 4 ans et 1 mois.

– Fourniture de gaz standard avec compensation des émissions de CO2.

– Service client téléphonique joignable du lundi au samedi de 9 h à 20 h.
112,08 €(*)0,2853 €(*)
IlekMon producteur local de gaz vert– Offre indexée sur les barèmes de la CRE, hors bouclier tarifaire.

– Offre 100 % biométhane.

Les nouvelles souscriptions sont actuellement suspendues.
121,08 €0,2943 €
TotalEnergiesOffre Verte Fixe– Offre de gaz à tarifs fixes sur 1 an.

– L’offre inclut 10 % de biogaz dans la fourniture.
101,64 €0,2078 €
ekWateurOffre 100 % biométhane– Offre 100 % biométhane ou 5 % biométhane, au choix du client.

– Service client collaboratif.
Prix sur devis
(*) Tarifs EDF valables pour une consommation annuelle jusqu’à 4 000 kWh. Entre 4 000 kWh et 6 000 kWh, les tarifs sont de 232,56 € TTC pour l’abonnement et 0,2581 € TTC pour le kWh.

Tableau comparatif des offres de gaz vert ou compensé carbone
(tarifs en vigueur en novembre 2022)

Bon à savoir

Auparavant, les consommateurs qui choisissaient le biogaz bénéficiaient d’une exonération sur la Taxe intérieure de consommation sur le gaz naturel (TICGN), une des taxes sur le gaz portée à 8,45 €/MWH. Cette exonération a été levée au 1er janvier 2021. Si cela vous concerne, pensez bien à faire une comparaison des prix pour trouver l’offre la moins chère.

Comparer les contrats de gaz intelligents

Les offres de gaz connectées connaissent un essor. Certains prestataires accompagnent leurs clients dans la réduction des factures en s’aidant d’objets connectés. Ces offres cherchent à faire diminuer la quantité d’énergie consommée, et pas uniquement le montant annuel qui doit être payé.

Pour cela, il existe des thermostats connectés permettant de gérer le chauffage à distance, de programmer une température par pièce, de mettre en place un mode absence, et même parfois de suivre les consommations presque en temps réel. C’est souvent un investissement rentable. Si l’on en croit l’Ademe, Agence de la transition écologique, l’installation d’un thermomètre connecté permet de faire baisser de 10 % la facture de chauffage.

Contrairement à l’électricité avec Linky, ces offres ne nécessitent pas forcément un compteur Gazpar.

Les offres connectées permettent de mieux consommer et d’adapter le chauffage à votre emploi du temps. Voici un tableau pour bien les comparer :

FournisseurOffreDescription de l’offreTarifs en option B0
en zone 1
Prix de l’abonnement annuel
en € TTC
Prix du kWh
en € TTC
EDFAvantage gaz connecté– Offre à tarif fixe : prix du kWh identique pendant 4 ans et 1 mois.

– Thermostat connecté Netatmo à prix réduit : 89 € TTC au lieu 179 € TTC.
112,08 €(*)0,2821 €(*)
EngieGaz Tranquillité 1 an– Offre à prix de marché gaz naturel pendant 1 an, indexée sur le tarif réglementé.

– Thermostat connecté Netatmo en location à 5,99 € TTC (offre Mon Pilotage Gaz).
111,22 €0,11209 €
SoweeGaz Eco– Offre à prix indexé.

– Station connectée pour piloter le chauffage en vente au prix de 299 € TTC ou en location au prix de 9,99 € TTC/mois.
133,80 €0,1121 €
(*) Tarifs EDF valables pour une consommation annuelle jusqu’à 4 000 kWh. Entre 4 000 kWh et 6 000 kWh, les tarifs sont de 232,56 € TTC pour l’abonnement et 0,2549 € TTC pour le kWh.

Tableau comparatif d’offres de gaz avec thermostat connecté
(tarifs en vigueur en novembre 2022)

Énergie : vaut-il mieux opter pour une offre à prix fixes ou à prix indexés ?

Offre verte ou classique, en général, vous avez le choix entre une tarification à prix fixes ou à prix indexés. Lorsque vous comparez les offres, il est important de prendre en compte les catégories d’offres. Chacune présente des avantages et des inconvénients.

Les offres à tarifs indexés sont souvent moins chères. Mais, elles ne sont pas toujours faciles à lire. Dans un contexte de hausse des prix, elles peuvent générer de l’incompréhension sur les factures d’énergie.

À l’inverse, les offres à prix fixes sont parfois un peu plus chères. Mais, elles garantissent une certaine visibilité aux consommateurs.

Changer de fournisseur d’énergie : les démarches

Vous avez pu comparer les offres et avez déterminé la meilleure pour vous ? Il est donc grand temps de changer de contrat et d’effectuer les démarches nécessaires ! Et, rassurez-vous, c’est très simple.

En France, les contrats d’énergie sont toujours sans engagement en ce qui concerne les particuliers. Vous pouvez donc changer de fournisseur quand bon vous semble. Il vous suffit de souscrire l’offre de votre choix.

Pour cela, prenez contact avec le ou les fournisseurs qui vous intéressent. En général, deux modes de souscription au gaz et/ou à l’électricité vous seront proposés :

  • en ligne sur le site internet du fournisseur ;
  • par téléphone.

Dans tous les cas vous seront demandés certains éléments. Pour le gaz, vous aurez besoin de :

  • votre numéro de Point de comptage et d’estimation (PCE), il est inscrit sur vos factures ;
  • un relevé de compteur de gaz ;
  • un RIB, si vous souhaitez opter pour le prélèvement automatique.

Pour l’électricité, vous devrez transmettre les informations suivantes à votre nouveau fournisseur :

  • votre numéro de Point de livraison (PDL), vous le trouverez sur vos factures ou Point de référence et mesure (PRM) pour Linky ;
  • un relevé du compteur d’électricité ;
  • un RIB, si vous choisissez ce moyen de paiement.

C’est tout ! À moins de déménager, vous n’avez pas besoin de résilier votre contrat actuel de gaz et d’électricité. Vos nouveaux opérateurs s’en chargent. Ils se mettront en contact avec Enedis, le gestionnaire du réseau d’électricité et GRDF, le gestionnaire du réseau de gaz pour que l’énergie soit maintenue. Le changement de fournisseur s’opérera sans coupures d’électricité ou de gaz.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

calculez vos économies

Déménagement et contrats d’énergie : que faire ?

Dans le cadre d’un déménagement, il est obligatoire de résilier ses contrats d’énergie. En effet, au moment de déménager, vous ne pouvez transférer vos précédentes offres à votre nouveau domicile. En France, les contrats d’énergie sont attachés à des compteurs via le numéro de PDL ou PRM pour l’électricité et de PCE pour le gaz. Étant donné qu’il n’est pas possible de déplacer le compteur, il n’est pas envisageable de garder ses contrats initiaux.

La première chose à faire est donc de résilier. Puis, il faudra comparer les fournisseurs d’énergie afin de pouvoir souscrire à la meilleure offre. Voyons ensemble la marche à suivre.

Résilier ses offres d’énergie

Résilier son contrat d’électricité et/ou de gaz est une procédure très simple. Il vous suffit de contacter votre fournisseur :

  • par mail ou en ligne 
  • au téléphone 
  • par courrier recommandé.

La résiliation par lettre recommandée est la plus préconisée. En effet, vous garderez une preuve de votre démarche. Cela pourra vous être utile en cas de litige avec votre fournisseur.

Dans votre lettre de résiliation, pensez à préciser :

  • vos relevés de compteur de gaz et d’électricité 
  • les numéros de PCE (ou PRM) et PDL de vos compteurs 
  • votre date de déménagement 
  • votre nouvelle adresse pour recevoir la facture de clôture.

Bon à savoir

La facture de clôture ne contient pas de frais de résiliation. Elle s’attache simplement à compter les kWh consommés le dernier mois de contrat.

Comparer les fournisseurs d’énergie

Ensuite, pour trouver le contrat le plus adapté à votre nouveau logement, vous pouvez comparer les fournisseurs de gaz et d’électricité. Pour gagner du temps, le plus simple est de passer par un comparateur des offres d’énergie. Il mettra dans la balance :

  • les tarifs des offres 
  • la qualité du service client 
  • la provenance de l’énergie (gaz vert, compensé carbone, électricité renouvelable, etc.).

Souscrire une offre d’énergie

Après avoir déterminé quel est le meilleur prestataire pour vous, il vous faut souscrire une offre. Sans cela, impossible d’obtenir une quelconque énergie dans votre nouveau logement. Si vous avez utilisé le comparateur, vous pouvez cliquer sur « rappel gratuit ». L’un de nos conseillers se mettra en contact avec vous et vous accompagnera dans vos démarches de souscription. C’est gratuit et rapide. Bien entendu, vous pouvez aussi joindre directement le fournisseur en ligne ou par téléphone.

Quoi qu’il en soit, vous aurez besoin :

  • de vos numéros de PDL (ou PRM) et PCE. Si vous ne les connaissez pas, pas d’inquiétude ! Vous pouvez simplement donner votre adresse postale exacte 
  • des relevés de compteurs à la date du jour 
  • d’un RIB.

À la fin du processus de souscription, le fournisseur ou l’agent en ligne vous aidera à fixer un rendez-vous :

  • avec GRDF, pour la mise en service du gaz 
  • avec Enedis, pour la mise en service de l’électricité.

Choisissez le jour et le créneau horaire qui vous arrange le plus. C’est terminé. Il faudra simplement vous acquitter des rendez-vous d’ouverture des compteurs.

Mise en service de l’énergie

À l’exception du compteur Linky, l’ouverture des compteurs d’électricité et de gaz nécessite une intervention à domicile. Dès que le rendez-vous aura été fixé, Enedis et/ou GRDF mandatera un technicien chez vous le jour J.

Les opérations durent en moyenne 30 minutes. Même si votre compteur est à l’extérieur, assurez-vous d’être présent ou de vous faire représenter par une personne majeure. En effet, les gestionnaires peuvent avoir besoin d’accéder au disjoncteur ou à la chaudière.

Le processus de mise en service de l’électricité ou du gaz n’est pas gratuit. Il vous sera facturé sur votre première facture d’énergie. Le prix n’est pas déterminé par votre fournisseur mais bien par Enedis ou GRDF. Pour en connaître, le montant voici une grille des tarifs et délais d’ouverture des compteurs d’énergie.

Type de mise en serviceDélaisPrix
Mise en service du compteur de gaz avec GRDF
Mise en service standard
Compteur classique ou Gazpar
5 jours ouvrés19,88 €
Mise en service expresseSous 48 hSupplément de 43,93 €
Mise en service d’urgenceSous 24 hSupplément de 133,22 €
Mise en service du compteur d’électricité avec Enedis
Mise en service initiale standard (logement neuf)10 jours ouvrés51,47 €
Mise en service initiale expresse (logement neuf)5 jours ouvrés
Mise en service standard5 jours ouvrés14,18 €
Mise en service LinkySous 24 h
Mise en service expresse2 jours ouvrésSupplément de 38,35 €
Mise en service d’urgenceSous 24 hSupplément de 132,66 €
Prix et délais pour une ouverture de compteur gaz et électricité
(en vigueur en novembre 2022)

Bon à savoir

La mise en service de l’électricité et du gaz est gratuite pour les bénéficiaires du chèque énergie. Vous êtes dans ce cas ? Pensez bien à en informer votre fournisseur au moment de la souscription.

FAQ

Peut-on faire des économies d’énergie en changeant de fournisseur ?

Le simple changement de fournisseur ne permet pas en soi de faire des économies d’énergie. En effet, pour faire des économies d’énergie, il faut réduire votre consommation. C’est pourquoi certains fournisseurs mettent à disposition de leurs clients des outils de suivi de consommation et proposent de diminuer leur consommation au quotidien. De plus, grâce au dispositif des Certificats d’économies d’énergie (CEE), les fournisseurs peuvent accompagner les consommateurs à faire des travaux de rénovation énergétique en leur versant une « prime énergie ». Ces travaux concernant l’isolation du logement, l’installation de panneaux solaires photovoltaïques ou encore le changement de chaudière ou de système de ventilation leur permettent de faire baisser leur consommation ainsi que leurs factures d’électricité et/ou de gaz sur la longue durée.

Comment demander le chèque énergie ?

L’État français a mis en place une aide à destination des foyers les plus modestes pour les soutenir face aux dépenses énergétiques : le chèque énergie. Il n’y a aucune démarche à faire pour le demander. Celui-ci est attribué et envoyé automatiquement, sans démarche à faire de la part du consommateur. Il peut être utilisé auprès de tous les fournisseurs, ces derniers n’ayant pas le droit de le refuser. L’utilisation de cette aide n’a donc pas d’influence sur le choix des personnes ayant décidé de changer de fournisseur d’électricité ou de gaz. Notons que si le chèque énergie est l’une des aides existantes pour payer ses factures d’énergie, il en existe d’autres : citons, par exemple, le Fonds de solidarité logement (FSL) accordé par les départements.

Existe-t-il des comparateurs d’énergie pour les pros ?

Oui, ils permettent aux entreprises de trouver le meilleur contrat pour elles. Pour les professionnels, c’est l’occasion de réduire la facture de gaz et d’électricité. D’autant plus qu’au 1er décembre 2020 a eu lieu la fin des tarifs réglementés du gaz pour les petites entreprises consommant moins de 300 MWh par an. S’en est suivie la fin du tarif bleu d’EDF pour les pros au 31 décembre 2020. Cela a concerné les entreprises avec un compteur d’une puissance souscrite inférieure ou égale à 36 kVA. Les entreprises ont été invitées à utiliser un comparateur d’énergie et changer d’offre avant échéance. Dans le cas inverse, elles ont été basculées automatiquement en offre de marché chez l’opérateur historique sans pouvoir choisir leur contrat.

Quand aura lieu la fin des tarifs réglementés de l’électricité ou du gaz pour les particuliers ?

La fin des tarifs réglementés du gaz interviendra au 1er juillet 2023. À cette date, tous les consommateurs particuliers devront avoir changé d’offre. Sinon, ils passeront malgré eux sur les offres de marché d’Engie. Ce ne sont pas les moins chères. Les consommateurs ont donc tout intérêt à anticiper cette date et à changer d’offre à l’aide d’un comparateur.

Pour l’électricité, il n’y a pas encore de fin prévue.

Est-il possible de revenir aux tarifs réglementés d’EDF ?

Puisque les contrats d’énergie pour particuliers en France n’incluent pas d’engagement ou de frais de résiliation, les clients peuvent changer d’abonnement d’électricité aussi souvent qu’ils le souhaitent, et peuvent toujours retourner au Tarif Bleu d’EDF (Tarif réglementé). On appelle cela le principe de réversibilité. Instauré par la loi NOME de 2010, ce droit s’applique aux compteurs d’une puissance inférieure ou égale à 15 kVA. Pour les autres, il est impossible de repasser au TRV.

Peut-on revenir aux tarifs réglementés de vente d’Engie ?

Non. Auparavant, cela était possible du fait du principe de réversibilité. Mais, avec la loi Énergie Climat du 8 novembre 2019, le gouvernement a entériné la fin des tarifs réglementés de vente du gaz. Dès lors, Engie n’a plus le droit de les commercialiser depuis la fin de l’année 2019. Ils disparaîtront totalement au 1er juillet 2023. Vous ne pouvez donc plus souscrire ni revenir au TRV. Ce n’est pas bien grave puisque bien des offres de marchés sont moins chères !

Existe-t-il des comparateurs de gaz propane ou de fioul ?

Le comparateur d’offres d’énergie ne prend en compte que le gaz naturel. Vous vous chauffez au fioul ou au gaz propane ? Il existe également des outils spécifiques vous permettant de trouver les meilleurs prix pour votre énergie de chauffage.

Est-il possible que le comparateur ne trouve aucun résultat dans une ville ?

Oui, si vous êtes sur un territoire régi par une ELD, la concurrence n’est pas développée. Dans ce cas, les consommateurs doivent souscrire une offre proposée par le fournisseur local. Choisir.com ne manquera pas de vous tenir informé de l’ouverture à la concurrence dans les territoires gérés par les ELD si elle se produit.  

Dernières actualités

Voir toutes les actualités

Derniers articles

Voir tous les articles

  • quel chauffage
    Chauffage de la maison : comparatif et conseils pour bien choisir

    Le choix du mode de chauffage d’un logement est toujours difficile, que ce soit pour un appartement, une maison neuve ou une rénovation. De nombreux éléments sont à prendre en compte : énergies disponibles, configuration du logement, budget disponible, etc. Pour vous aider à y voir plus clair, cet article fait le tour de tous les systèmes de chauffage disponibles, pour le logement et la produ…

  • climatisation
    Climatisation d’une habitation : modèles, prix et conseils

    La climatisation d’une maison ou d’un appartement est de plus en plus populaire. Pour répondre à cette demande croissante, les fabricants ont développé de nombreux modèles pour s’adapter à tous les logements, et il devient difficile de s’y retrouver. Dans cet article, nous détaillons tous les points importants pour trouver l’appareil idéal pour rafraîchir votre intérieur.

  • économies d'énergie
    Pourquoi et comment économiser de l’énergie ?

    Depuis déjà plusieurs décennies, les consommations d’énergie au niveau mondial ne font qu’augmenter, et cela pose des problèmes d’ordre environnemental, économique et même géopolitique. Aujourd’hui, nous n’avons plus le choix, il faut réduire les consommations d’énergie : il existe pour cela plusieurs axes à explorer en parallèle et à plusieurs niveaux pour faire baisser la consommation énerg…

  • démarches énergie
    Démarches énergie : qui contacter pour l’électricité et le gaz ?

    Les procédures à suivre en cas de question ou de demande concernant l’électricité et le gaz ne sont généralement pas bien connues des consommateurs. Ces dernières années, le nombre d’acteurs sur le marché a fortement augmenté (fournisseurs, distributeurs, etc.) et il peut être difficile d’y voir clair. Dans cet article, nous reprenons toutes les démarches que vous pouvez être amené à réaliser en c…

  • decret_tertiaire_loi_baisse_consommation_electrique_batiment_entreprise
    Décret tertiaire : obligation de réduction de la consommation d’énergie pour les entreprises

    Le décret tertiaire, aussi appelé Dispositif Éco Énergie Tertiaire (DEE), est une réglementation qui oblige les entreprises possédant des bâtiments à usage tertiaire à réduire progressivement leurs consommations d’énergie. L’efficacité et la sobriété énergétique de ces bâtiments est un défi majeurs à relever pour la transition énergétique du pays. Le décret tertiaire doit permettre d’atteindre au…

  • pièges contrat énergie
    Contrat d’énergie : les éléments à connaître pour éviter de se faire arnaquer

    L’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie en France a entraîné l’apparition d’un grand nombre d’offres variées qui permettent à chacun de trouver le contrat parfait. Cependant, l’intensité de la concurrence a aussi créé des situations difficiles pour les consommateurs qui ont parfois du mal à se décider et peur de se faire arnaquer. En effet, certains commerciaux peu scrupuleux se sont j…