Choisir.com - Comparez, économisez.

Démarches énergie : qui contacter pour l’électricité et le gaz ?

Les procédures à suivre en cas de question ou de demande concernant l’électricité et le gaz ne sont généralement pas bien connues des consommateurs. Ces dernières années, le nombre d’acteurs sur le marché a fortement augmenté (fournisseurs, distributeurs, etc.) et il peut être difficile d’y voir clair. Dans cet article, nous reprenons toutes les démarches que vous pouvez être amené à réaliser en ce qui concerne l’alimentation en électricité et en gaz de votre logement.

démarches énergie

Quelles démarches pour l’électricité ?

Lorsque les particuliers ont une question concernant l’électricité dans leur logement, il peut être difficile de savoir quel organisme contacter et quelles sont les procédures normales. Vous retrouverez ci-dessous toutes les démarches dont vous pouvez avoir besoin pour l’électricité.

Ouverture du compteur EDF pour déménagement

Cette étape est généralement la plus connue des consommateurs : en arrivant dans un nouveau logement, il convient de demander l’ouverture du compteur d’électricité. Souvent appelé à tort « compteur EDF », le dispositif de comptage est en fait la propriété de la commune, tout comme le reste du réseau de distribution de l’électricité. La gestion de ce réseau (et des compteurs) est confiée à un gestionnaire de réseau ; il s’agit d’Enedis (ex-ERDF) sur la majeure partie du territoire.

La confusion s’explique par le fait que c’est bien un fournisseur d’électricité comme EDF qu’il faut contacter pour demander la mise en service du compteur électrique (nom officiel de l’ouverture de compteur). De plus, Enedis est une filiale d’EDF et, bien que les deux activités soient strictement séparées aujourd’hui, cela n’a pas toujours été le cas. Pendant longtemps, EDF était le seul fournisseur d’électricité en France, c’est ainsi que les expressions « changement d’abonné EDF », « signaler un déménagement EDF », « payer une facture EDF », « mensualisation EDF » ou « changement de locataire auprès d’EDF » se sont popularisées. Aujourd’hui, la liste des fournisseurs d’électricité est longue et les offres sont très variées.

La démarche déménagement pour l’électricité est simple, il faut :

  1. choisir son fournisseur d’électricité et l’offre qui correspond le mieux aux besoins du ménage ;
  2. contacter son service souscription pour établir un contrat, si possible une quinzaine de jours avant l’emménagement. Il est essentiel de s’en occuper rapidement, sans quoi l’électricité ne sera pas activée à temps ou, si l’alimentation est encore active, elle finira par être coupée ;
  3. pour les logements équipés d’un compteur d’ancienne génération, il peut être nécessaire de fixer un rendez-vous avec un technicien Enedis qui viendra procéder à l’ouverture du compteur, une date sera proposée lors de la souscription. Pour les habitations qui disposent du compteur communicant Linky, l’opération se fait à distance.

Finalement, le plus difficile reste de bien choisir son fournisseur. Pour aider les nouveaux locataires, propriétaires et colocataires pour choisir un contrat d’électricité, Choisir.com dispose d’une équipe d’experts énergie joignables par téléphone. Ceux-ci vous aident à trouver et souscrire l’offre qui répond le mieux à vos attentes. L’appel n’est pas surtaxé et le service est gratuit, sans engagement et sans obligation d’achat.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

calculez vos économies

Pour faciliter l’établissement du nouveau contrat d’électricité, quelques documents et informations sont à préparer, notamment :

  • l’adresse complète du logement ;
  • si possible, le nom de famille de l’ancien locataire ou propriétaire ;
  • si vous le connaissez, le numéro de PDL associé au compteur (PRM pour un compteur Linky) ;
  • les caractéristiques de l’habitation (surface, nombre d’occupants, énergie utilisée pour le chauffage, etc.) ;
  • un moyen de paiement, de préférence un RIB pour mettre en place un prélèvement automatique.

La mise en service du compteur électrique est toujours payante, et le tarif est le même quel que soit le fournisseur choisi. Le prix d’ouverture du compteur d’électricité dépend des délais d’ouverture compteur EDF demandés ; ils sont indiqués dans le tableau ci-dessous. Il n’est pas possible d’éviter de payer ces frais en « reprenant le contrat de l’ancien locataire » ou en « transférant le contrat EDF » d’un logement à l’autre. Un contrat d’électricité est établi pour une adresse et un titulaire précis et si l’une de ces informations change, un nouveau contrat doit être signé.

Type d’interventionDélai de réalisation*Tarif TTC**
Compteur Linky
Mise en service StandardSous 24 h14,18 €
Mise en service UrgenceLe jour même67,26 €
Compteur ancienne génération
Mise en service StandardSous 5 jours ouvrés14,18 €
Mise en service ExpressSous 2 jours ouvrés52,53 €
Mise en service UrgenceSous 24 h146,84 €
Prix ouverture compteur électrique – juillet 2022

*Sous réserve de disponibilité d’un agent Enedis. En période de forte demande, les délais peuvent être plus longs.
**Le supplément Express ou Urgence est facturé uniquement si le délai demandé est respecté.

Démarche électricité en location

En général, toutes les démarches pour l’électricité doivent être faites par l’occupant du logement, c’est-à-dire le locataire lorsqu’il y en a un. Cependant, il existe dans de rares cas des spécificités propres au contrat d’électricité en location meublée avec par exemple de la refacturation d’électricité par le propriétaire.

Fermeture du compteur EDF

Comme nous venons de le voir, il est indispensable de souscrire un nouveau contrat d’électricité lors d’un changement de domicile. Il est également important de bien penser à résilier le contrat d’électricité pour l’ancien logement, sans quoi l’électricité consommée et l’abonnement électrique continueront de vous être facturés jusqu’à la souscription d’une offre par les nouveaux occupants.

Pour résilier un contrat avec EDF ou n’importe lequel de ses concurrents, il suffit d’appeler le service client dont le numéro est indiqué sur toutes les factures. Cette procédure est gratuite car tous les contrats d’énergie pour particulier sont sans engagement. Les informations qui seront demandées sont :

  • l’adresse du logement et le nom apparaissant sur le contrat ;
  • la référence client ;
  • la date du déménagement.

Pour les occupants d’un logement où le compteur Linky n’a pas encore été installé, il faut également penser à faire une relève du compteur d’électricité le jour du départ. L’index de consommation constaté doit être transmis au fournisseur avec lequel vous avez résilié pour qu’il puisse établir une dernière facture de régularisation ou facture de clôture. En effet, il fera la différence entre la quantité d’électricité déjà payée (généralement basée sur une estimation de consommation électrique) et le nombre de kWh (kilowattheure) réellement consommés. Cette facture donnera lieu soit à un remboursement, soit à un dernier prélèvement.

Les personnes qui décident de souscrire avec le même fournisseur pour leur nouveau logement peuvent demander la résiliation du contrat d’électricité pour l’ancien logement et l’ouverture du compteur Enedis du futur domicile lors d’un seul et même appel. Pour les ménages qui ne savent pas s’ils souhaitent conserver le même opérateur, il est conseillé de prendre le temps de se renseigner. Il est possible que l’offre la plus adaptée à la nouvelle habitation ne soit pas la même que pour le logement précédent. Les conseillers Choisir.com sont disponibles par téléphone pour vous proposer un accompagnement personnalisé et vous aider à trouver la meilleure offre partenaire.

Service gratuit

Réduisez votre facture d’électricité et gaz

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

calculez vos économies

Mettre sur pause l’abonnement électrique

Certains consommateurs se demandent comment suspendre l’abonnement EDF ou avec un autre fournisseur. C’est surtout le cas des propriétaires d’une résidence secondaire ou des personnes qui s’absentent de leur habitation pour de longues périodes. Il n’est pas possible d’obtenir la suspension de l’abonnement d’électricité, mais uniquement de le résilier. Autrement dit, soit le logement est alimenté en électricité et le client doit payer tous les mois au minimum la partie fixe de la facture, soit le compteur est fermé et il faut procéder à une ouverture de compteur à chaque retour dans le logement. Cela implique alors de patienter pour pouvoir utiliser l’électricité et de payer les frais d’ouverture du compteur à chaque mise en service.

Changement de fournisseur d’électricité

Les deux procédures pour l’électricité lors du déménagement détaillées ci-dessus (ouverture et fermeture du compteur) ne s’appliquent qu’en cas de changement d’adresse. Il est cependant possible de changer de fournisseur d’électricité tout en restant dans le même logement, cela se fait :

  • sans coupure d’électricité ;
  • sans diminution de la qualité de l’alimentation ou de la maintenance du réseau (gérées par Enedis pour tous les fournisseurs) ;
  • gratuitement ;
  • sans engagement sur le nouveau contrat ;
  • avec la possibilité de retourner au tarif réglementé de l’électricité à tout moment.

Il existe de nombreuses raisons pour changer de fournisseur d’électricité : choisir le fournisseur d’électricité le moins cher pour faire des économies, profiter d’un service client très qualitatif, bénéficier d’une option tarifaire spéciale, etc. La meilleure option dépend entièrement des habitudes de consommation de la famille et de ses attentes envers son opérateur. Pour savoir quel contrat choisir, l’idéal est de bien se renseigner, par exemple en utilisant un comparateur d’offres d’électricité qui calcule des estimations de facture et détaille les caractéristiques de chaque offre.

Modifications du contrat d’électricité

Chaque contrat d’électricité est établi par le fournisseur pour une offre, un titulaire et un compteur bien précis. La révision d’une de ces trois données entraîne l’établissement d’un nouveau contrat. Il existe deux points sur lesquels les consommateurs peuvent demander des modifications tout en conservant leur contrat :

  • le changement d’option tarifaire pour passer de Base à Heures pleines heures creuses ou inversement ;
  • le changement de puissance du compteur d’électricité (par exemple si l’installation électrique disjoncte régulièrement).

Ces deux démarches sont à faire auprès du fournisseur d’électricité choisi pour le logement, en appelant simplement son service client. En cas de doute, le numéro à contacter et la référence client à donner sont indiqués sur toutes les factures.

Démarches pour raccordement EDF

Ce que l’on appelle raccordement à l’électricité est le fait de brancher un logement neuf au réseau électrique qui se trouve à proximité ; sans cela, impossible d’utiliser cette énergie. Là encore, il est inexact de parler de « raccordement EDF » car c’est le gestionnaire du réseau de distribution qui s’occupe de cette procédure. Dans une grande partie de la France, il s’agit d’Enedis, mais certaines zones dépendent d’une Entreprise locale de distribution d’électricité ou ELD. Les informations ci-dessous sont valables quel que soit le gestionnaire de réseau, seul l’organisme à contacter change.

Pour obtenir le raccordement à l’électricité d’une maison neuve, il faut :

  1. déposer une demande de raccordement sur le site internet d’Enedis dédié au raccordement ;
  2. étudier la proposition commerciale préparée par Enedis. Celle-ci arrive généralement sous dix jours ouvrés (six semaines si les travaux à réaliser sur le réseau sont conséquents) ;
  3. accepter la demande en renvoyant le devis signé et l’acompte demandé ;
  4. attendre la fin des travaux qui durent le plus souvent entre deux et six mois.

Une fois le raccordement réalisé, l’habitation neuve est connectée au réseau électrique, mais l’électricité ne peut pas encore être utilisée. En effet, le compteur est fermé, il faut donc demander son ouverture. Dans le cas d’un nouveau raccordement, on appelle cela la première mise en service. Comme pour un logement ancien, il faut appeler un fournisseur d’électricité pour souscrire un contrat. Deux différences majeures différencient la première ouverture du compteur des suivantes :

  • le demandeur doit être en possession du certificat Consuel qui garantit la conformité de l’installation électrique intérieure. La démarche Consuel est le plus souvent la responsabilité de l’électricien ayant réalisé l’installation en question ;
  • les délais et tarifs d’ouverture du compteur d’électricité sont différents.
Type d’interventionDélai de réalisation*Montant TTC**
Première mise en service StandardSous 10 jours ouvrés50,65 €
Première mise en service ExpressSous 5 jours ouvrés89,00 €
Tarif ouverture compteur d’électricité maison neuve – juillet 2022

*Sous réserve de disponibilité d’un agent Enedis. En période de forte demande, les délais peuvent être plus longs.
**Le supplément Express ou Urgence est facturé uniquement si le délai demandé est respecté.

Quelles démarches pour le gaz ?

Pour les personnes qui utilisent du gaz dans leur logement, certaines formalités sont à faire en plus de celles liées à l’électricité. Il existe des différences entre la manière de procéder pour chacune de ces énergies. Voici le détail des démarches pour le gaz que vous pouvez être amené à réaliser.

Ouverture du compteur de gaz

Lors de l’emménagement dans un logement alimenté en gaz naturel (parfois appelé à tort gaz de ville), il faut penser à souscrire un contrat de gaz. Tant que cela n’est pas fait, il sera impossible d’utiliser cette énergie, que ce soit pour la cuisson, la production d’eau chaude ou le chauffage.

L’ouverture du compteur de gaz se déroule en trois étapes, il faut :

  1. choisir son fournisseur de gaz et l’offre qui sera souscrite ;
  2. appeler cet opérateur pour demander l’établissement du contrat ;
  3. se rendre disponible lors du rendez-vous qui sera proposé avec un agent GRDF (le gestionnaire du réseau de gaz). Ce professionnel viendra ouvrir le compteur de gaz et vérifier que tout fonctionne correctement.

Notons que pour le gaz, contrairement à l’électricité, le compteur est immédiatement fermé à la résiliation d’un contrat, et l’alimentation est donc toujours coupée lors de l’arrivée dans un nouveau logement. De plus, le compteur communicant Gazpar ne permet pas l’activation à distance pour des raisons de sécurité.

Les informations à transmettre au fournisseur pour souscrire par téléphone sont :

  • l’adresse précise de la maison ou de l’appartement ;
  • si vous le connaissez, le nom de famille de l’ancien occupant ;
  • si possible, le numéro de PCE associé au compteur de gaz ;
  • les spécificités du logement (surface habitable, nombre d’habitants, usages du gaz, etc.) ;
  • un RIB.

Si tous les éléments ci-dessus ont été préparés assez tôt, la demande d’ouverture du compteur de gaz prend généralement cinq à dix minutes. Cependant, l’attente pour obtenir un rendez-vous avec un technicien GRDF peut être longue. Les montants facturés dépendent entièrement des délais demandés par le ménage ; pour faire des économies sur ce point, il est donc conseillé de souscrire environ deux semaines avant le déménagement.

Type d’interventionDélai de réalisation*Tarif TTC**
Mise en service StandardSous 5 jours ouvrés19,88 €
Mise en service ExpressSous 24 à 48 h63,81 €
Mise en service UrgenceSous 24 h153,10 €
Prix d’ouverture du compteur de gaz – juillet 2022

*Sous réserve de disponibilité d’un agent GRDF. En période de forte demande, les délais peuvent être plus longs.
**Le supplément Express ou Urgence est facturé uniquement si le délai demandé est respecté.

Comme dans le cas de l’électricité, l’étape la plus importante et la plus complexe est de bien choisir son prestataire. En effet, il existe de nombreux fournisseurs de gaz avec des offres très différentes les unes des autres. Que vous cherchiez à réduire votre facture de gaz, le service client le plus efficace ou des services complémentaires de qualité, les critères de choix ne seront pas les mêmes. Les conseillers énergie Choisir.com sont joignables par téléphone pour vous accompagner dans votre démarche (prix d’un appel local, service gratuit et sans obligation d’achat).

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

calculez vos économies

Fermeture du compteur de gaz

Lors d’un déménagement, il est essentiel de demander la fermeture du compteur de gaz pour l’ancien domicile pour deux raisons principales :

  • dès qu’il est informé de la vacance du logement, le gestionnaire de réseau envoie un collaborateur pour couper l’alimentation. Cela est fait aussi rapidement que possible, pour des raisons de sécurité ;
  • la résiliation du contrat de gaz auprès du fournisseur permet d’arrêter de recevoir les factures pour ce logement. Tant que le client n’a pas signalé son départ, il continue de payer son abonnement au gaz tous les mois (et les éventuelles consommations).

Il est très simple de mettre un terme au contrat de gaz, il suffit d’appeler le service client du fournisseur de gaz et de lui communiquer :

  • le nom du titulaire du contrat et le numéro client ;
  • la date de départ ;
  • la relève du compteur de gaz le jour du départ.

Démarche pour changer de fournisseur de gaz

L’ouverture et la fermeture du compteur de gaz sont des étapes indispensables lors d’un déménagement, mais les Français restent libres de demander un changement de fournisseur de gaz à tout moment. En effet, tous les contrats pour particuliers sont sans engagement et la procédure à suivre est très simple et rapide, il convient :

  1. de choisir son fournisseur, par exemple en utilisant un comparateur d’offres de gaz ;
  2. d’appeler son service souscription pour obtenir un nouveau contrat ;
  3. d’attendre que la modification soit faite. La résiliation du contrat précédent est gratuite et automatique, une dernière facture sera simplement envoyée pour régler les consommations réalisées avec l’ancien fournisseur.

Raccordement d’un logement neuf au gaz

Le raccordement au gaz naturel consiste à connecter une habitation au réseau de gaz pour pouvoir utiliser cette énergie. Ces travaux sont réalisés par le gestionnaire du réseau de distribution : GRDF sur la majorité du territoire ou des ELD de gaz dans environ 5 % des cas. Pour faire brancher une maison neuve au gaz, il faut :

  1. vérifier son éligibilité au gaz, car si la commune ne possède pas de réseau, il est impossible de faire raccorder le logement ;
  2. faire une demande auprès de GRDF, le gestionnaire envoie alors un expert pour réaliser une étude de faisabilité. Suite à cela, une proposition commerciale chiffrée est envoyée au demandeur ;
  3. valider l’offre de raccordement en renvoyant le devis signé ainsi que l’acompte demandé ;
  4. patienter jusqu’à la fin des travaux. Ceux-ci peuvent durer plusieurs semaines.

Une fois le branchement fait entre le réseau de distribution de gaz et le logement neuf, il faut encore demander l’ouverture du compteur avant de pouvoir utiliser le gaz. Les fournisseurs ne peuvent procéder à une première mise en service après raccordement que si le demandeur possède un certificat Qualigaz pour l’installation intérieure. Cette attestation de conformité est généralement remise par le professionnel ayant réalisé les travaux.

Les consommateurs qui ont fait raccorder leur habitation et obtenu leur certificat Qualigaz n’ont plus qu’à contacter le fournisseur de gaz de leur choix pour souscrire une offre. Les tarifs et délais pour faire activer l’alimentation par GRDF sont identiques à ceux d’une mise en service classique, ils sont également les mêmes d’un fournisseur à un autre.

Service gratuit

Réduisez votre facture d’électricité et gaz

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

calculez vos économies

Démarches électricité et gaz

Dans les maisons et appartements branchés à l’électricité et au gaz, il est possible de limiter le nombre de démarches liées à l’énergie en choisissant un seul prestataire pour le contrat. Pour tout ce qui touche au réseau, il convient toutefois de contacter le gestionnaire concerné ; voici le détail.

Souscription et arrêt des contrats d’énergie

De nombreux fournisseurs d’énergie proposent des contrats combinant l’électricité et le gaz ; l’avantage est que le client n’a qu’un seul interlocuteur pour les deux énergies. Les consommateurs qui préfèrent sélectionner deux prestataires différents sont libres de le faire.

Les étapes à suivre pour faire ouvrir les compteurs d’énergie sont les mêmes que pour l’électricité ou le gaz uniquement :

  1. comparer les fournisseurs et choisir la meilleure offre ;
  2. appeler son service souscription muni de toutes les informations relatives au logement et aux compteurs ainsi que d’un RIB ;
  3. être présent dans le logement lors de la venue de l’agent GRDF et, parfois, pour le déplacement d’un technicien Enedis.

La résiliation d’un contrat d’énergie se passe toujours de la même manière pour les particuliers. Il suffit d’appeler le fournisseur pour le prévenir de votre départ et lui dire à quelle date le changement de domicile est prévu.

Enfin, le changement de fournisseur d’énergie est possible pour les deux énergies en même temps. Si vous êtes intéressé par cette démarche, nous vous conseillons de comparer les offres proposées actuellement pour être sûr de faire le bon choix. Une fois le nouveau contrat trouvé, il faut appeler l’entreprise le commercialisant pour souscrire. L’ancien contrat d’électricité et de gaz est résilié automatiquement et gratuitement (sauf en cas de déménagement).

Raccordement électricité et gaz

En ce qui concerne le raccordement aux deux énergies, il n’est pas possible de ne faire qu’une seule demande car les gestionnaires de réseau sont différents. En revanche, il est possible de déléguer la gestion des dossiers de raccordement à un fournisseur d’énergie ou aux professionnels travaillant sur la construction du nouveau logement (architecte, maître d’œuvre, etc.). Ce service est payant mais permet d’économiser du temps et de l’énergie.

Démarche en cas de litige

Il peut arriver d’avoir un litige avec un fournisseur d’énergie, le plus souvent en ce qui concerne une facture d’électricité ou de gaz anormalement élevée. Pour protéger et accompagner les consommateurs lorsqu’ils rencontrent un souci avec leur fournisseur d’énergie, il existe plusieurs recours. Voici la procédure à suivre :

  1. faire une réclamation par écrit au service client du fournisseur. Ce courrier doit exposer clairement la situation, être argumenté et accompagné de preuves. Il est essentiel de garder une copie de tous ces documents ;
  2. en l’absence d’accord avec le fournisseur sous 60 jours, faire appel au Médiateur national de l’énergie, une autorité publique indépendante créée notamment pour arbitrer ces litiges ;
  3. si la médiation publique ne parvient pas à résoudre le problème, saisir la justice.

Pour éviter les ennuis, il est recommandé de bien se renseigner sur les fournisseurs avant de souscrire un contrat et de s’informer sur les pièges liés aux contrats d’énergie pour savoir repérer les éventuelles arnaques.

Coupure d’électricité ou de gaz

Une panne générale d’électricité ou de gaz est un événement plutôt rare mais qui peut arriver : cela signifie qu’un problème est survenu sur le réseau et que l’alimentation est coupée pour tous les logements de la zone. Lorsque cela se produit et que le courant ou le gaz n’est pas rétabli rapidement, les consommateurs touchés peuvent faire une réclamation auprès d’Enedis ou demander une compensation financière pour coupure d’énergie.

Il faut être prudent toutefois, et bien vérifier que la coupure est générale et non locale. En effet, une grande partie des coupures d’énergies sont propres à un logement, il peut s’agir :

  • d’une coupure d’électricité pour facture impayée, cela peut aussi arriver avec le gaz. Si le client a du retard dans le paiement de ses factures et qu’il ne contacte pas son fournisseur pour trouver une solution, l’alimentation en énergie finit par être coupée. Il faut alors régulariser la situation avant de pouvoir faire ouvrir à nouveau les compteurs ;
  • d’une fermeture de compteur due à une absence de contrat. Cela arrive surtout pour l’électricité, lorsque le ménage s’installe dans un logement dont l’alimentation n’est pas coupée, il peut oublier de faire la démarche auprès d’un fournisseur. Il faut impérativement souscrire un contrat sans quoi le compteur sera fermé. Si cela vous arrive, il faut appeler immédiatement un fournisseur d’énergie ;
  • d’un problème sur l’installation électrique intérieure (court-circuit, appareil défectueux, etc.) qui fait disjoncter le tableau électrique. Dans ce cas-là, il faut faire appel à un électricien ;
  • d’une puissance souscrite du compteur électrique insuffisante. Lorsqu’un trop grand nombre d’appareils fonctionnent en même temps, l’installation disjoncte. Une augmentation de puissance peut être demandée au fournisseur.

Obtenir des aides pour payer ses factures d’énergie

Le poste énergie pèse lourd dans le budget des ménages. Face à ce constat, plusieurs aides financières pour l’électricité et le gaz ont été mises en place, notamment :

  • le chèque énergie qui remplace le Tarif de première nécessité (TPN) pour l’électricité, et le Tarif spécial de solidarité (TSS) pour le gaz. L’avantage principal de cette aide est que les démarches pour obtenir le chèque énergie sont inexistantes, il est envoyé directement à toutes les personnes qui peuvent en bénéficier ;
  • le Fonds de solidarité logement (FSL) peut accorder des aides financières ponctuelles aux personnes qui rencontrent des difficultés à régler leurs factures d’énergie. Il faut se rapprocher de l’antenne du FSL de votre département pour obtenir une aide de cet organisme ;
  • certaines associations caritatives (Secours catholique, le Secours populaire, SOS familles Emmaüs et la Croix-Rouge française) distribuent des aides pour le paiement des factures d’énergie aux foyers les plus modestes. Pour savoir si ces organismes peuvent vous aider, il faut les contacter directement pour expliquer votre situation.

Pour faire baisser les factures d’énergie, il est également possible de chercher le fournisseur proposant les tarifs les plus bas. Pour un accompagnement personnalisé, contactez un expert énergie Choisir.com. Ce service est gratuit et sans engagement.

Autre question fréquemment posée :

comparateur

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation