Choisir.com - Comparez, économisez.

Ouvrir son compteur d’eau : le guide complet

À l’occasion d’un emménagement, nombreuses sont les démarches administratives à effectuer. Parmi celles-ci, l’ouverture du compteur d’eau est une procédure indispensable pour disposer de l’eau potable dès son arrivée dans le nouveau logement. Comment ouvrir son compteur d’eau ? Qui faut-il contacter et quels sont les documents à fournir ? Y a-t-il des différences selon que l’on emménage dans une maison ou un appartement ? Quels sont les délais et tarifs de cette procédure ? Explications détaillées.

ouvrir son compteur d'eau

Qui contacter pour ouvrir son compteur d’eau ?

Le marché de la distribution d’eau potable regroupe de nombreux acteurs sur le territoire, publics et privés.

La distribution de l’eau, une mission communale

La gestion de la production et de la distribution de l’eau est confiée depuis 1789 aux communes : ce sont donc elles qui sont responsables de l’approvisionnement en eau potable de leurs administrés.

L’article L. 2224-7 du Code général des collectivités territoriales (CGCT) définit le service public d’eau potable comme « tout service assurant tout ou partie de la production par captage ou pompage, de la protection du point de prélèvement, du traitement, du transport, du stockage et de la distribution d’eau destinée à la consommation humaine ». Il pose également le principe d’une compétence obligatoire des communes en matière de distribution d’eau potable (la production, le transport et le stockage sont en revanche facultatifs).

Notons que la seconde compétence obligatoire des communes est celle de l’assainissement : assainissement collectif et non collectif, épuration et traitement des eaux usées.

En matière de service public d’eau potable, il existe deux cas de figure :

  • certaines communes ont fait le choix de se doter des infrastructures nécessaires pour répondre à leur obligation de service public et gérer elles-mêmes les ressources en eau et les distribuer : c’est le cas, par exemple, de Paris, dont l’opérateur public « Eau de Paris » assure la production et la distribution de l’eau sanitaire aux particuliers et professionnels dans toute la capitale ;
  • de nombreuses communes ont, quant à elles, opté pour la délégation de mission de service public auprès de l’opérateur privé de leur choix.

Il n’est pas possible de choisir son fournisseur d’eau

Si le marché de l’eau potable est fortement concurrentiel, c’est à l’échelle des municipalités ou des collectivités locales que se prennent les décisions. Sur un territoire donné, un seul opérateur peut se voir attribuer la mission de distribution de l’eau potable. Par conséquent, les consommateurs n’ont pas la possibilité de choisir librement leur fournisseur, comme c’est le cas dans le domaine de la fourniture de gaz et d’électricité, notamment.

Pour connaître le service gestionnaire du réseau public de distribution d’eau potable de la commune de sa future habitation, il faut donc contacter la mairie (ou consulter son site Internet).

Qui sont les fournisseurs en eau potable ?

Plus d’une centaine d’acteurs se partagent le marché de la distribution d’eau potable en France.

Les opérateurs publics et délégataires de services publics (que l’on appelle « régies autonomes ») gèrent 30 % du marché, tandis que trois distributeurs privés détiennent les 70 % restants :

  • Veolia, autrefois « Compagnie générale des Eaux », est considéré comme le fournisseur d’eau historique. Il est aujourd’hui le premier opérateur du pays et alimente 23 millions de Français en eau potable ;
  • Suez, qui tient ses origines dans la « Lyonnaise des Eaux », est le second opérateur en France et le premier fournisseur d’eau privé dans le monde. Notons que fin 2020, Suez s’est vu racheter 29,9 % de ses parts par Veolia, son principal concurrent ;
  • Saur (Société d’aménagement urbain et rural) est le troisième fournisseur en France avec 7 millions de clients. L’entreprise détient 10 % de parts de marché.

Retrouvez, dans le tableau ci-dessous, les principaux fournisseurs en eau potable en France et leurs coordonnées :

Type d’opérateurDépartement d’activitéNomCoordonnées
Adresse postaleN° de téléphone
Fournisseur privéActivité répartie sur tout le territoireVeoliaVeolia Eau
21 rue de la Boétie
75008 Paris
09 69 32 35 29
SuezSuez Environnement
16 place de l’Iris
92040 Paris La Défense CEDEX
09 77 40 84 08
SaurSaur
11 chemin de Bretagne
92130 Issy-les-Moulineaux
01 30 60 84 00
Régie autonome06Eau d’AzurRégie Eau d’Azur
TSA 91114
06209 Nice CEDEX 3
09 69 36 05 06
13Eaux de MarseilleEaux de Marseille Métropole
Centre Service Clients – TSA 81345
06709 Saint-Laurent-du-Var CEDEX
09 69 39 40 50
17Service de l’eau de La RochelleCommunauté d’agglomération de La Rochelle – Service Eau Potable
6 rue Saint-Michel
CS 41287
17086 La Rochelle CEDEX 02
05 46 51 79 90
22Service des Eaux de Saint-Brieuc Armor AgglomérationService des Eaux de Saint-Brieuc Armor Agglomération
1 rue de Sercq
ZAC des Plaines Villes
22000 Saint-Brieuc
02 96 68 23 50
29Eau du PonantEau du Ponant SPL
210 boulevard François Mitterrand
CS 30117 Guipavas
29802 Brest CEDEX 9
02 29 00 78 78
31Eau de Toulouse MétropoleEau de Toulouse Métropole
3 rue d’Alsace Lorraine
31000 Toulouse
05 61 20 12 01
33L’Eau Bordeaux MétropoleL’Eau Bordeaux Métropole
Service client
TSA 50001
36400 La Châtre
09 77 40 10 13
34Régie des Eaux Montpellier Méditerranée MétropoleRégie des Eaux Montpellier Méditerranée Métropole
TSA 20001
34192 Montpellier CEDEX 5
09 69 32 34 23
35Eau du Bassin RennaisSPL Eau du Bassin Rennais
Service Relation Usagers
CS 61157
35011 Rennes CEDEX
02 23 22 00 00
37Eau de Tours MétropoleTours Métropole Val de Loire
Direction du Cycle de l’Eau
60 avenue Marcel Dassault
CS 30651
37206 Tours CEDEX 03
02 47 80 11 11
38Eaux de Grenoble AlpesEaux de Grenoble Alpes
50 rue Jean Vaujany
CS 22433
38034 Grenoble CEDEX 2
0800 50 00 48
44Régie de l’Eau de Nantes MétropoleRégie de l’Eau de Nantes Métropole
Boulevard de Seattle
44923 Nantes
02 40 18 88 00
49Eau d’Angers Loire MétropoleAgence Clientèle de l’Eau
139 rue Chèvre
CS 80011
49 020 Angers CEDEX 02
02 41 05 51 15
51Eau du Grand ReimsEau du Grand Reims
3 rue Eugène Desteuque
CS 80036
51722 Reims CEDEX
03 26 77 76 70
56Direction de l’eau de Lorient AgglomérationDirection Eau et Assainissement Lorient Agglomération
Maison de l’Agglomération
Esplanade du Péristyle
56100 Lorient
0800 10 06 01
59Iléo (Eau de la Métropole Européenne de Lille)Iléo
Service client
TSA 30091
69905 Lyon CEDEX 20
09 69 32 22 12
63Régie directe Clermont Auvergne MétropoleClermont Auvergne Métropole
Direction du Cycle de l’Eau
58 boulevard Berthelot
63000 Clermont-Ferrand
04 73 42 62 40
67Service de l’eau de l’Eurométropole de StrasbourgService de l’eau et de l’assainissement de l’Eurométropole de Strasbourg
1 parc de l’Étoile
67076 Strasbourg CEDEX
03 68 98 51 75
69Eau du Grand LyonEau du Grand Lyon
TSA 90111
69837 Lyon CEDEX 20
09 69 39 69 99
75Eau de ParisEau de Paris
TSA 3177
75621 Paris CEDEX 13
04 56 60 26 69
76Régie de l’eau de la Communauté Urbaine Le Havre Seine MétropoleLe Havre Seine Métropole – Direction Cycle de l’Eau
19 rue Georges Braque
CS 70854
76085 Le Havre CEDEX
02 35 22 25 25
86Service Eau du Grand PoitiersDirection Eau-Assainissement de Grand Poitiers
Centre Technique Communautaire
10 rue Antoine Becquerel
86000 Poitiers
05 49 52 37 29
Les principaux fournisseurs privés et publics d’eau potable en France

Quand demander l’ouverture du compteur d’eau ?

Précisons au préalable que l’ouverture d’un compteur d’eau est obligatoirement corrélée à la souscription d’un contrat eau auprès du service des eaux rattaché à la commune.

Lorsque le précédent occupant du logement a demandé la fermeture du compteur à l’occasion de son départ, celui-ci doit donc être rouvert afin que le logement soit de nouveau approvisionné en eau potable. L’ouverture d’un compteur nécessite alors l’intervention d’un technicien (la présence de l’occupant est requise uniquement si son compteur est situé à l’intérieur de l’habitation).

Dans la grande majorité des cas, cette opération est réalisée dans de brefs délais (dans les 2 à 3 jours ouvrés maximum suivant la demande d’abonnement). Saur, par exemple, garantit aux usagers l’accès à l’eau potable en moins de 24 heures ouvrées.

Toutefois, il est conseillé d’anticiper et de contacter l’entreprise délégataire du service public d’eau potable au moins deux semaines avant l’emménagement, pour pallier un éventuel problème et gagner en sérénité.

Ouvrir son compteur d’eau dans le cas d’une construction

La demande d’ouverture du compteur d’eau implique bien évidemment que le logement soit déjà raccordé à l’eau potable et équipé d’un compteur (c’est le cas pour toutes les habitations anciennes).

Dans le cas d’un logement neuf (construction), il faut, préalablement à toute demande d’ouverture de compteur, faire effectuer des travaux de raccordement.

Retrouvez toutes les informations à ce sujet plus loin dans l’article, dans la section : « Cas particulier : ouvrir son compteur d’eau dans le cas d’une construction ».

Ouvrir son compteur d’eau : les démarches à effectuer

Comment faut-il procéder ? Les démarches diffèrent selon que l’on emménage en appartement au sein d’un immeuble ou en maison individuelle.

Ouvrir son compteur d’eau dans le cas d’un emménagement en logement collectif

Si vous emménagez dans un appartement situé en immeuble collectif, vous n’avez sans doute aucune démarche à effectuer pour bénéficier de l’eau potable dans votre nouveau logement. En effet, les compteurs d’eau sont généralement gérés par les syndicats de copropriété, qui demandent rarement leur fermeture lorsqu’un appartement est laissé vacant.

Notre conseil : quelques semaines avant votre déménagement, contactez le syndicat de copropriété (s’il s’agit d’une acquisition) ou le propriétaire (si vous êtes locataire) pour valider le fait que le compteur d’eau est bien déjà ouvert et qu’il ne vous incombe pas de souscrire un contrat d’abonnement à l’eau potable.

Renseignez-vous également sur le type de compteur d’eau dont est équipée la résidence : s’agit-il d’un compteur collectif ou de compteurs individuels (ou compteurs divisionnaires) ? Dans le second cas, il est impératif d’effectuer un relevé de compteur le jour de la remise des clés (signature de l’acte de vente ou état des lieux d’entrée), afin d’éviter tout litige en matière de consommations avec l’ancien occupant des lieux.

Les résidences collectives récentes obligatoirement équipées de compteurs d’eau individuels

Afin de responsabiliser les usagers et en cohérence avec les ambitions de transition énergétique, les pouvoirs publics ont rendu obligatoire l’installation de compteurs d’eau individuels dans les résidences à usage collectif construites après le 1er novembre 2007.

Cette obligation est inscrite dans l’article L. 135-1 du Code de la construction : « Toute nouvelle construction d’immeuble à usage principal d’habitation comporte une installation permettant de déterminer la quantité d’eau froide fournie à chaque local occupé à titre privatif. »

Vous emménagez dans un immeuble récent ? Il est donc certain que vous disposez d’un compteur individuel.

Ouvrir son compteur d’eau dans le cas d’un emménagement en logement individuel

Si vous emménagez dans une maison individuelle, vous devez souscrire un contrat d’abonnement à l’eau potable auprès du service des eaux de la commune ou de l’entreprise délégataire de service public. Voici les étapes à suivre :

  • 1. Contactez la mairie (ou consultez le site Web de la commune) pour connaître votre distributeur d’eau potable et obtenir ses coordonnées ;
  • 2. Munissez-vous des éléments suivants :
    • l’adresse postale précise de votre futur logement,
    • l’adresse de facturation (si différente),
    • le numéro d’identification (matricule) de votre compteur d’eau,
    • la date effective de début de contrat (date prévue de votre entrée dans les lieux),
    • l’index de relevé des consommations à date, si vous l’avez (dans le cas contraire, vous pourrez le transmettre le jour de votre emménagement),
    • le nom de l’ancien occupant du logement (si vous le connaissez),
    • un relevé d’identité bancaire (RIB) ;
  • 3. Contactez votre fournisseur d’eau pour souscrire un abonnement (notez que de nombreux fournisseurs proposent la souscription en ligne en plus de celle par téléphone).

Comment effectuer le relevé de son compteur d’eau ?

En maison individuelle, le compteur d’eau est généralement situé à l’extérieur de l’habitation : dans un regard ou un coffrage, en limite de propriété ou sur le terrain situé côté rue. Dans de plus rares cas (maisons anciennes), il peut également être installé à l’intérieur de la maison.

Un compteur d’eau affiche les consommations exprimées en mètres cubes (m³) sur fond noir ou sur fond blanc, ainsi que les consommations exprimées en litres (l) sur fond rouge. Vous devez relever l’intégralité des chiffres indiqués sur fond noir ou sur fond blanc (données en m³).

Cas particulier : ouvrir son compteur d’eau dans le cas d’une construction

Vous faites construire ? Votre habitation doit être raccordée au réseau de distribution d’eau potable et d’assainissement, préalablement à l’installation d’un compteur et à sa mise en service.

Le raccordement à l’eau potable

Cette étape nécessite des travaux conséquents et l’obtention d’autorisations administratives (arrêtés de circulation auprès des collectivités publiques et autorisations de voirie) : les démarches doivent donc être bien anticipées pour que tout puisse être réalisé dans les délais. Par exemple, Saur donne un délai indicatif de 10 à 12 semaines entre la date de demande de travaux et leur réalisation effective et Véolia réalise le raccordement sous 8 semaines après réception du devis signé.

Contactez donc rapidement le distributeur d’eau potable de votre commune pour demander un devis. Le coût du raccordement au domaine public est très variable (entre 500 € et 3 000 €), car il dépend notamment des tarifs du distributeur, des canalisations nécessaires (tracé, diamètre), de la nature du branchement et de la localisation future du compteur d’eau.

En complément du formulaire de demande de raccordement, votre fournisseur vous demandera de lui transmettre :

  • un plan cadastral (échelle 1/200) ou « plan de masse » précisant l’emplacement désiré pour le compteur ;
  • un plan de situation de la parcelle dans la commune ;
  • la copie de l’arrêté du permis de construire ou l’acte de propriété.

À noter : en complément du raccordement au domaine public obligatoirement réalisé par le distributeur d’eau potable desservant la commune, il est également nécessaire de faire réaliser le raccordement au domaine privé (réseau de canalisations entre le compteur et les différentes arrivées d’eau au sein de l’habitation) par l’entreprise privée de son choix.

L’installation du compteur

Une fois votre habitation raccordée au réseau de distribution d’eau potable (domaine public), votre distributeur procédera dans la foulée à la pose du compteur d’eau, si les demandes de raccordement et d’installation de compteur ont été faites conjointement.

Dans le cas contraire, prévoyez un délai de 2 semaines environ entre votre demande de pose et la réalisation des travaux. Le compteur d’eau est fourni par le service des eaux et généralement placé en limite de propriété, en façade ou dans un regard (coffret enterré).

À noter : l’installation du compteur d’eau peut être réalisée préalablement au raccordement au domaine privé.

Questions fréquentes

Retrouvez ci-dessous les réponses aux questions les plus fréquemment posées à propos de l’ouverture du compteur d’eau.

Combien coûte l’ouverture d’un compteur d’eau ?

Le coût de l’ouverture d’un compteur dépend du distributeur d’eau potable dont vous dépendez et de la commune où vous résidez. Comptez entre 30 € et 60 € TTC. La facture est à régler par le titulaire du contrat d’abonnement (propriétaire-occupant ou locataire).

Le compteur d’eau est ouvert : et après ?

Une fois votre compteur ouvert, vérifiez que votre habitation est bien alimentée en eau : si ce n’est pas le cas, cela signifie sans doute que le robinet d’arrêt général d’alimentation d’eau avait été actionné pour couper le circuit d’eau dans le logement : il vous suffit d’ouvrir le robinet à nouveau.

Dès votre emménagement, il est important de vérifier qu’aucune fuite n’est à déplorer. Voici une astuce très simple : faites un relevé de compteur juste avant de vous coucher, puis un second au réveil. Si l’index a augmenté alors que vous n’avez pas consommé d’eau pendant la nuit, la présence d’une fuite est très probable.

À qui appartient le compteur d’eau ?

Le compteur d’eau est la propriété du service des eaux distributeur sur la commune : celui-ci est responsable de son entretien ainsi que de son remplacement en cas de dysfonctionnement ou de vétusté.

Toutefois, le titulaire du contrat d’abonnement peut être facturé de frais de remplacement ou de remise en état de marche : c’est notamment le cas si le compteur a été détérioré par un choc ou un incendie, par exemple.

Que se passe-t-il en cas d’oubli de souscription à un contrat d’eau ?

Vous venez d’emménager dans un nouveau logement et avez omis de souscrire un contrat d’abonnement à l’eau potable ? Deux cas de figure sont possibles :

  • l’ancien occupant n’a pas encore clôturé son contrat, le compteur est donc encore ouvert : dans ce cas, vos consommations lui seront facturées. Relevez l’index de votre compteur, afin de pouvoir demander une régularisation lors de votre souscription ;
  • l’ancien occupant a déjà clôturé son contrat, le compteur est donc fermé et vous n’avez pas accès à l’eau potable : contactez dès à présent votre distributeur pour souscrire un abonnement et demander l’ouverture du compteur d’eau. Si vous ne pouvez pas vous permettre d’attendre les 24 à 48 heures ouvrées généralement annoncées, sachez que certains opérateurs proposent un service d’urgence, qui vous sera facturé en supplément.

Peut-on changer le titulaire d’un contrat d’eau ?

Non, il n’est pas possible de changer le nom du titulaire sur un contrat d’abonnement à l’eau potable. Le changement de titulaire doit obligatoirement passer par une résiliation de contrat, puis une nouvelle souscription.

Comment fermer son compteur d’eau ?

Vous quittez votre logement ? La procédure de fermeture du compteur d’eau est tout aussi simple et rapide que celle d’ouverture.

Le jour de votre départ, contactez votre fournisseur, muni :

  • du numéro de votre contrat ;
  • du numéro d’identification de votre compteur d’eau ;
  • de votre relevé de compteur ;
  • de l’adresse de votre futur logement, afin que le fournisseur puisse vous transmettre une facture de clôture basée sur vos consommations réelles.

Quel est le prix de l’eau ?

Si l’eau est un bien commun, l’eau délivrée aux usagers doit faire l’objet de traitements pour être potable, puis être transportée pour être distribuée. Ceci a un coût, qui doit être supporté par les consommateurs.

Il n’existe pas un seul prix de l’eau. Celui-ci diffère d’une commune à l’autre et est fonction de nombreuses variables :

  • les caractéristiques géologiques du territoire qui influent, notamment, sur les modalités de captage de la ressource ;
  • les investissements décidés par les collectivités ;
  • la densité de population sur le territoire (en zone rurale, l’eau est généralement plus chère, car le réseau de canalisations nécessaires plus conséquent) ;
  • etc.

Notons également que le montant de la facture d’eau est composé à 20 % environ de taxes et redevances.

Quels autres abonnements faut-il gérer à l’occasion d’un emménagement ?

Pour un confort optimal dès son arrivée dans le logement, il est indispensable de souscrire avant l’emménagement différents abonnements, outre celui de l’eau potable. Citons notamment :

  • le contrat de fourniture d’électricité ;
  • le contrat de fourniture du gaz naturel (le cas échéant) ;
  • le contrat téléphonie fixe et box Internet ;
  • le contrat d’assurance habitation.

Et bonne nouvelle : si pour l’eau potable, vous n’avez pas le choix du fournisseur, vous êtes entièrement libre de choisir vos offres énergie, Internet et assurance habitation !

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

calculez vos économies